Plus de 150 jeunes ont participé au sommet annuel américain d’AYUDH (branche jeunes inspirée par Amma) intitulé : « La propagation des ondes en 2017 : créativité, durabilité, engagement ». Des étudiants et de jeunes actifs représentant 10 pays et 25 universités du monde entier se sont rassemblés du 2 au 6 août au Centre Amma de Chicago pour définir une stratégie quant au rôle que les jeunes peuvent jouer dans les problématiques mondiales, pour participer à des pratiques spirituelles, à des réflexions, et prendre part à des ateliers sur le développement durable, la nature, la créativité, l’expression personnelle, la musique, le sport et la paix dans le monde.

Le thème choisi par les jeunes cette année était un appel à tous à incarner les 17 objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies (ODD).

Les participants ont apprécié les conférences données par des disciples d’Amma, parmi lesquels Swami Ramakrishnananda, Br. Shantamrita Chaitanya et Br. Ramanand. Le matin et le soir étaient consacrés à la réflexion silencieuse, aux prières pour la paix dans le monde et à la méditation. Chaque matin, le yoga Amrita amenait les jeunes à chercher en eux la paix, la joie et la confiance afin d’oser aller de l’avant pour changer le monde. Les participants ont également eu l’occasion de pratiquer le service désintéressé dans la joie, en groupe et individuellement.

De nombreux invités d’honneur sont venus inspirer les jeunes, parmi lesquels Malvika Lyer, rescapée d’un attentat et militante multi-récompensée pour son action en faveur du droit des personnes handicapées. Malvika a inspiré la foule par ses histoires personnelles et ses réussites hors du commun. Dans un discours bouleversant prononcé devant les jeunes d’AYUDH, elle a fait comprendre à tout le monde ceci : « Ce ne sont pas les gens qui ont des handicaps, c’est la société qui les crée… La compétition ne servira qu’à vous conduire à l’insatisfaction. Trouvez plutôt ce qui fait de vous un individu unique et travaillez à devenir meilleur à vos yeux. »

Les jeunes ont également eu la chance d’accueillir des invités d’honneur tels que Chatilla Van Grinsven, championne de basket et star de l’équipe nationale de basket néerlandaise, Lucia Rijker, championne de lutte et de kick boxing, surnommée « la femme la plus dangereuse du monde » et Sienna Nordquist, gagnante de la Communauté Globale pour sa contribution à l’émancipation économique des femmes et militante contre la traite des êtres humains. Madame Nordquist a souligné : « Vous devez choisir vos combats. Battez-vous pour eux. Et ayez foi en vous car vous pouvez faire changer les choses. »

Le sommet s’est achevé par la définition collective des trois nouveaux objectifs d’AYUDH pour l’année scolaire 2017-2018. Cette année, AYUDH Amériques a résolu de se consacrer à trois objectifs de développement durable : « Zéro faim, égalité des sexes et éducation de qualité ».

Découvrez les photos du sommet AYUDH