Que l’on rit ou que l’on pleure, les jours passent. Pourquoi ne pas choisir de rire ?

(13 et 14 novembre, Metro Areena Espoo, Finlande – Tournée d’Europe 2019)

Pour la 10ème étape de la tournée européenne d’Amma, des gens étaient venus des quatre coins de Scandinavie mais aussi de Russie et d’Estonie pour voir Amma dans le centre Espoo Metro Areena d’Helsinki, le plus grand complexe qui ait jamais accueilli Amma en Finlande. Et même avec un programme en semaine, le nombre de sièges correspondait parfaitement à l’auditoire et permettait à tout le monde de bien voir Amma et tout ce qui se passait sur la scène.

Amma fut accueillie en Finlande par M. Jukka Makela, maire d’Espoo, Mme Tiina Elo, députée finlandaise, Mme Satu Silvo actrice et entrepreneure, et M. Nirmal Kumar Chawdhary, ambassadeur de l’Inde en Finlande.

La députée Tiina Elo a médité sur la phrase d’Amma : « Notre amour est le meilleur protecteur de la nature ». Elle a déclaré : « Les arbres et les forêts sont les poumons de la planète. Avec la crise climatique qui menace dangereusement les humains, nous devons renforcer efficacement ces poumons. Depuis toujours, l’ensemble des nombreux projets humanitaires d’Amma applique les principes du développement durable. Nous pouvons tous nous inspirer de cet exemple. La phrase notre amour est le meilleur protecteur de la nature est présente dans chacune des œuvres d’Amma. Faisons de cette phrase notre ligne directrice pour inciter nos enfants, petits-enfants et les êtres qui nous sont chers à aimer la nature. Merci, Amma ».

Mme Silvo a ensuite pris la parole pour expliquer à quel point la persévérance d’Amma face à l’adversité l’avait inspirée. « Quand on regarde la vie d’Amma et son impact extraordinaire, on ne peut que se demander comment une femme non éduquée, née dans un petit village de pêcheurs, a fini par devenir un tel exemple et un modèle pour ses millions de personnes. Elle n’aurait pas pu partir de plus loin ». Elle a ensuite parlé de certaines de ses propres difficultés personnelles qu’elle a réussi à surmonter grâce à la force de l’amour reçu d’Amma, avant de conclure : « Malgré toutes les difficultés, il est bon de penser comme Amma : les épreuves nous font grandir quand nous essayons de contribuer à un monde meilleur. C’est une pensée simple et réconfortante qui fonctionne très bien. Amma est l’exemple vivant de la manière dont chacun d’entre nous peut contribuer à rendre le monde plus bienveillant et aimant. Le temps est venu des énergies supérieures d’amour. Merci, Amma. »

De captivants concerts donnés par les célèbres chanteurs finnois, Samuli Edelmann et Tuure Kilpelainen, ont égayé le programme.

À la fin du dernier programme, Amma a parlé à bâtons rompus avec ses amis finlandais de l’importance du rire. Elle a récité quelques phrases de Sirika sonnal, un chant dévotionnel :
« Nous avons oublié comment rire. Beaucoup pleurent dès la naissance jusqu’à ce qu’ils quittent ce monde. »

Et Amma d’ajouter : « Que l’on rit ou que l’on pleure, les jours passent. Pourquoi ne pas choisir de rire ? » Là-dessus, Amma a demandé à tous de rire avec elle et les deux jours du programme se sont achevés sur une note joyeuse, dans une atmosphère festive et légère.