« Amma, quand tu mets la joie dans le cœur de quelqu’un, c’est pour toujours. »

 

(4 – 6 novembre, Palais des Sports, Marseille — tour d’Europe 2019)

C’était la première visite d’Amma à Marseille, et pourtant il y avait foule au Palais des Sports pour la huitième étape du tour d’Europe d’Amma. D’innombrables sympathisants, depuis les nouveaux venus jusqu’aux bénévoles les plus impliqués, se pressaient dans l’enthousiasme et la passion pour partager ensemble de précieux moments aux côtés d’Amma.

Des personnalités comme Frédérikc Bousquet, ancien champion du monde de natation et actuel représentant de la ville de Marseille, et Monique Robineau, conseillère auprès du président de la région, ont officiellement souhaité la bienvenue à Amma dans le sud de la France lors d’une cérémonie. Pour le plus grand plaisir du public, Pierre Lunel, écrivain de renom, auteur de la biographie du Pape François et de l’Abbé Pierre, a dévoilé sa nouvelle biographie consacrée à Amma (Amma, celle qu’on attendait).

À cette occasion, Pierre Lunel a longuement parlé de ce qu’il avait ressenti pendant ces deux années passées à écrire sur Amma et de la manière dont cette expérience l’avait transformé : « Le plus extraordinaire a été que, même le livre une fois achevé, la joie ne m’a pas quitté. Comme si elle était en moi et qu’elle y avait construit sa propre petite maison. Je ne savais pas, Amma, que lorsque tu mets de la joie dans un cœur humain, c’est pour toujours. Ce n’était pas une location de vacances mais un bail pour l’éternité. Il n’y a jamais eu de retour en arrière. »

Quant à Amma, elle a parlé du pouvoir de l’amour et de la compassion qui nous protègent dans ces temps troublés : « L’amour et la compassion qui débordent de notre cœur sont la force qui nous mène à la victoire. Qu’est-ce qui a sauvé la vie de millions de personnes lors des récentes catastrophes naturelles ? L’amour et la compassion qui emplissaient les cœurs partout dans le monde. Cette force détruit toutes les barrières et unit tous les cœurs sur un même fil. Puissent cet amour et cette compassion illuminer à jamais nos cœurs. »

À la fin des trois jours de programme, alors qu’Amma s’apprêtait à partir après avoir donné le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte) toute la nuit, la salle était aussi comble que pendant toute la durée du programme ; les dévots attendaient patiemment d’apercevoir une dernière fois Amma, le cœur rempli d’amour et de gratitude.

Lire le discours complet de Pierre Lunel