Offrir de l’eau potable : un tournant dans la vie des populations sinistrées

 

En février 2019, 31 étudiants issus de 14 universités japonaises et membres de l’IVUSA, une association étudiante de bénévolat international, ont travaillé avec 12 étudiants en master de Sciences sociales à l’université Amrita et avec leurs professeurs pour mettre en place des filtres à eau potable dans 31 communautés sinistrées lors des inondations qui ont sévi dans les districts d’Alappuzha et de Pathanamthitta, dans l’État du Kérala.

Cette action s’inscrivait dans le cadre du projet eau potable en Inde rurale Jivamritam.

Tout le long du voyage qui les a conduit du Japon jusqu’au Kérala, les étudiants débordaient de joie, heureux de cette occasion de faire du bénévolat désintéressé. Voici quelques-uns de leurs témoignages :

« L’année prochaine, je veux revenir participer à ce programme. Je voudrais exprimer tous mes remerciements à Amma pour cette opportunité. Et j’espère que le programme Jivamritam s’étendra de par le monde. » Kurumi Kusano – Université féminine d’Otsuma – Japon

« J’ai entendu dire qu’Amma travaillait dur pour aider de nombreuses personnes et je désire également m’investir comme elle, pour aider autrui avec amour. Cela a été une belle expérience pour moi de participer à ce projet. Je n’avais absolument aucune idée de l’ampleur du problème de l’eau potable en Inde. J’ai beaucoup appris en observant le mode de vie des habitants, en travaillant avec les étudiants en Sciences sociales et en communiquant avec les habitants des villages. » Yuya Kitano, étudiante en 2ème année à la faculté de Droit de l’université Chuo (Japon)

« Je n’imaginais pas que cette expérience serait aussi merveilleuse ! » Yuya Morimot – étudiante en 2ème année à l’université Kwansei (Japon)

« Le projet Jivamritam a été un tournant dans ma vie. » Nagisa Ueda, étudiante en 1ère année à l’université féminine de Lettres et de Sciences sociales et humaines de Doshisha – Japon

Découvrez toutes les photos