Nous avons besoin de vous pour créer un monde bien meilleur

(18-20 octobre – Winterthur, Suisse – tour d’Europe 2019)

À son arrivée à Winterthur, Amma a reçu un accueil chaleureux et vibrant des bénévoles locaux et des visiteurs. Elle a béni et servi le dîner aux bénévoles locaux et à l’équipe du tour. S’en est suivi une méditation collective pour la paix dans le monde et une joyeuse série de chants dévotionnels clôturée par le chant  »Bandalo Bandalo ».

Pendant les trois jours de programme à Winterthur, la salle a débordé de personnes venues des quatre coins de la Suisse. Amma y a été accueillie par messieurs Nik Guger, député, et Rajiv Chander, Ambassadeur de l’Inde aux Nations Unies, ainsi que par Mélanie Winiger, actrice célèbre et ex Miss Suisse.

S’exprimant à cette occasion, M. Guger a déclaré : « Je souhaite que nous soyons tous capables de nous respecter mutuellement, de construire des ponts et de donner à chacun le droit de vivre dans un monde en paix. Nous y parviendrons si nous suivons les conseils d’Amma. »

Mr. Chander, l’Ambassadeur, a fait remarquer que les Nations Unies s’apprêtent à fêter leur 75e anniversaire, et il a rappelé l’allocution prononcée par Amma en 1995 : « Je vous recommande à tous le discours prononcé par Amma à l’occasion du 50e anniversaire des Nations Unies, en 1995. Son analyse des problèmes mondiaux et de la façon dont nous pouvons nous guérir reste plus que jamais d’actualité. En 1995, Elle a en effet expliqué que le monde ressemblait à un volcan en éruption et la vie à un champ de bataille, parce que l’ego et les intérêts personnels des êtres humains transforment les relations interpersonnelles en relations commerciales. Elle nous conseillait de tourner notre regard vers l’intérieur pour y découvrir les qualités humaines, étant donné que c’est ce qui nous unit tous et que c’est ce qui peut nous conduire au bonheur et à la paix dans le monde. Nous la remercions donc aujourd’hui pour sa présence et ses bénédictions. Nous avons besoin de vous, Amma, pour faire du monde un endroit bien meilleur et pour l’embrasser dans la paix et l’harmonie. »

Dans son discours, Amma a invité chacun dans la foule à se souvenir toute sa vie de la nature et des lois naturelles. « De nos jours, nous accordons l’importance et le respect les plus grands à la science et aux technologies. Si leur importance est indéniable, nous devons accorder le même intérêt à la nature, à la culture et aux autres êtres vivants. Faute de quoi, la société se met à ressembler à une chaise reposant sur trois pieds : elle semble en bon état mais que se passe-t-il si nous nous asseyons dessus ? Elle s’effondre immédiatement, faute de pouvoir supporter notre poids. On ne peut pas apprécier une chanson quand le chanteur ne suit pas la mesure et qu’il chante faux. La nature est le rythme fondamental et la mélodie de la vie. Nous ne connaîtrons ni la paix ni le bonheur si nous n’obéissons pas aux lois de la nature. Tout comme nous obéissons aux lois édictées par les hommes, suivons les règles de la nature, et ce avec peut-être encore plus d’attention. Quelles sont les lois de la nature ? Unité, sacrifice et altruisme. »

Toutes les photos du programme suisse