(13-15 novembre, Milan, Italie – tour d’Europe 2017)

Malgré des programmes en semaine, le hall du programme de MalpensaFiere à Busto Arsizio débordait de dévots et de nouveaux venus souhaitant passer quelques moments dans les bras d’Amma. Le hall débordait également de l’enthousiasme italien classique ; la salle résonnait des Benvenuto Amma ! Sans compter le tonnerre d’applaudissement à son arrivée, comme à la fin de chaque programme.

Le fond de scène, illustrant le thème de la lumière de la compassion, brillait comme par enchantement derrière Amma.

Amma a été officiellement accueillie en Italie par le maire de Busto Arsizio, Emanuele Antonelli, qui a déclaré : « C’est très enthousiasmant de voir que tant de personnes sont venues ici de toute l’Europe pour recevoir l’étreinte d’Amma, son darshan, qui incarne la douceur, la grâce, la générosité, la spiritualité d’une femme vraiment exceptionnelle. Merci aussi pour les nombreuses œuvres sociales d’envergure qu’elle entreprend et dirige – merci du fond du cœur ! »

Le célèbre compositeur Pippo Rinaldi était également présent pour accueillir Amma : « J’aimerais citer un très grand auteur, Robert Musill, qui a dit : « Les voies de l’amour sont insondables, les voies de l’amour sont secrètes, mais la plus haute expression de l’amour est l’étreinte. » Merci Amma pour vos étreintes et votre amour, merci. »
Pradeep Gautam, consul d’Inde à Milan, a également remis à Amma une guirlande de fleurs et lui a souhaité la bienvenue en Italie.

Un bénévole a donné un concert exceptionnel de verres chantants (avec des verres à vin).

S’adressant à la foule, Amma a parlé de la nature omniprésente de Dieu et de la façon dont la réalisation de cette véritable nature nous transformera complètement : « Dieu est l’unité indivisible sans frontières ni séparation. Mère Nature, l’atmosphère, les oiseaux et les autres animaux, les plantes et les arbres – chacun de leurs atomes regorge de cette puissance divine. Dieu est pleinement présent dans tout ce qui est sensible et insensible. Dès lors que nous aurons intégré cette vérité, nous ne pourrons que nous aimer et aimer ceux qui nous entourent. »

Jour et nuit, des bénévoles s’alignaient sur le chemin emprunté par Amma pour se rendre du hall jusqu’à sa chambre, de l’autre côté de MalpensaFiere. Le jeudi matin, à la fin du darshan du Devi Bhava (dernier programme) qui avait duré toute la nuit, le hall était presque aussi rempli que la veille au soir, la quasi-totalité des bénévoles ayant préféré cette fête de l’amour à une nuit de sommeil. Que tant de personnes aient en chœur fait ce choix nourrissait l’espoir que l’amour qui saturait cette nuit milanaise continuerait à animer tous ceux qui étaient présents, et de proche en proche tous ceux qu’ils croiseraient en chemin – pour qu’au final, l’humanité toute entière se détourne des ténèbres et de l’ignorance auxquelles elle est confrontée pour choisir la lumière et l’amour.

Découvrez le programme milanais en photos