Jeux de Holi à Amritapuri

(21 mars, fête de Holi – Amritapuri)

Habituellement la fête de Holi (la fête des couleurs) a lieu pendant qu’Amma voyage dans le nord du pays dans le cadre de son tour annuel de l’Inde. Cette année, Holi tombait quelques jours seulement après le retour d’Amma à Amritapuri. Tous les résidents ont donc eu la chance de pouvoir célébrer cette fête en présence d’Amma. Certains dévots du nord du pays, habituellement avec Amma à cette occasion, ont fait le long voyage jusqu’à Amritapuri pour être sûrs de célébrer Holi en sa présence. Et ils ne sont pas venus les mains vides ! Ils ont apporté avec eux des plateaux de poudres colorées, beaucoup de gros pistolets à eau et un grand récipient rempli d’eau.

Vers midi, Amma est arrivée dans le temple de Kali pour « jouer à Holi » avec tout le monde. Au Kérala, Holi n’est pas une fête très populaire et les gens préfèrent célébrer Onam et d’autres fêtes locales. Donc, avant le début des festivités, Amma a expliqué à tous le sens de Holi, pour que chacun comprenne la beauté et la signification profonde de cette fête.

Après cette brève introduction, Amma a raconté quelques anecdotes amusantes de son enfance et sur la façon dont elle célébrait Onam. Elle a ensuite demandé à tout le monde de prier pour les soldats victimes du récent attentat (à Pulwama au Jammu-Cachemire, le 14 février 2019).

Amma a ensuite entonné deux chants apparentés à Holi, tandis que le temple tout entier à sa joie battait la mesure. À la moitié du second chant, « Aye He Holi », Amma a cessé de résister aux plateaux de poudres colorées placés à côté d’elle et aux pistolets remplis d’eau colorée ; elle s’est mise à « jouer à Holi », c’est à dire lancer la poudre de couleurs, tout en chantant pour le plus grand plaisir de tous. Des nuages de poudre de différentes teintes et des jets d’eau colorée ont inondé tous ceux qui étaient autour d’Amma. Au moment du crescendo, Amma s’est levée et s’est mise à danser tout en continuant à colorer tout le monde autour d’elle, même les musiciens et leurs instruments qui se croyaient à l’abri derrière elle.

À la fin du chant, tout le monde s’est retrouvé inondé de joie et d’un arc-en-ciel de couleurs. Amma a alors demandé à tous de méditer ensemble et de prier pour la paix dans le monde. La célébration s’est terminée par la récitation collective du « Lokah Samastha Sukhino Bhavantu ».