Explications sur l’initiation au Sannyasa par Amma

Ce vendredi 13 mars, à Amritapuri : un événement exceptionnel : Amma donnera l’inititation au Sannyasa et au Brahmacharya à plus de 250 disciples au cours d’une cérémonie spéciale de 10h35 à 11h03.

Qu’est-ce que le Sannyasa?

Le mot Sanskrit “Sannyasa” signifie littéralement : renonciation totale ou parfaite. Le Sannyasi est donc une personne qui a renoncé à tous les désirs égoïstes et qui œuvre pour le bien du monde. Le but du Sannyasa est “आत्मनो मोक्षार्थम्  जगत् हिताय च ||”  (Atmano mokshartham, jagat hitaya cha), ce qui signifie « pour la libération de l’individu et pour le bien du monde ». Le terme Sannyasi s’applique aussi bien aux hommes qu’aux femmes. En général, on appelle « Swami » le Sannyasi masculin et « Swamini » le Sannyasi féminin.

Même si Amma n’appartient pas à une tradition de Sannyasi, Amma initie ses disciples au Sannyasa depuis 1982 dans le respect de la tradition : suivant les traditions instaurées par Adi Shankaracharya, le premier disciple d’Amma a été initié au Sannyasa via Swami Dhruvananda, moine du Sri Ramakrishna Math, qui a pris le Sannayasa au sein de l’ordre Puri de Shankara Parampara.

Les nouveaux noms des Swamis ont pour suffixes Anand (béatitude) et Puri (l’ordre Sannyasa). Les Swaminis ont un nom avec Prana (souffle de vie) pour suffixe. La couleur ocre des nouvelles tenues symbolise la flamme de la renonciation, que les Swamis sont censés vivre.

La cérémonie du Sannyasa inclut de jeûner, de se raser la tête et une série d’étapes rituelles qui symbolisent la coupure de toutes les relations et l’accomplissement de tous les devoirs obligatoires d’un individu.

il s’agit de couper toutes les attaches, y compris celles de l’accomplissement habituel des devoirs qui lient un individu
(un individu en Inde est lié par des devoirs, des dettes par rapport à sa famille, ses ancêtres, les animaux, les dieux, etc. le sannyas n’a plus d’individualité donc tout cela ne joue plus)

Ils conduisent leurs propres rites funéraires.

Après le rituel Viraja Homa, Amma donne l’initiation au Sannyasa.

Premier Sannyasi

En Octobre 1989, dans une atmosphère de dévotion et de joie, au son des mantras védiques, et des pujas, Balu, qui était venu à Amma en 1979 et qui devint par la suite Brahmachari Amritatma Chaitanya, à été solennellement initié au Sannyasa par Amma. Amma lui a donné le nom de Swami Amrita Swarupananda Puri. Depuis, Amma a initié de nombreux Brahmacharis au Sannyasa.

Ce qu’Amma dit des Sannyas

« Chaque respiration du Sannyasi doit être bénéfique pour autrui. On dit que la respiration du Sannyasi ne devrait même pas servir à satisfaire un besoin personnel. Le corps tout entier a été donné au feu de la Connaissance. Le tissu orange symbolise la couleur du feu. Il participe désormais de la nature du Soi.

« Le Sannyasi doit vénérer tout le monde en voyant Devi ou la forme de Dieu en chacun. C’est à travers les êtres humains qu’il sert Dieu.

« Le Sannyasi n’a pas de Dieu particulier. Qu’il serve les gens en voyant Dieu en eux. Il doit se mettre à leur service pour le restant de ses jours.

« Que le Sannyasi consacre sa vie aux autres, qui sont véritablement les formes de Dieu. Il n’y a pas de sacrifice ni de réalisation supérieures. Qu’il serve tout le monde en voyant Dieu en chacun.

« Son devoir envers Dieu, c’est la compassion envers les pauvres et les nécessiteux. Sinon, vous pouvez pratiquer toutes les pénitences possibles, vous n’en tirerez aucun profit.

« Il faut un passeport pour être autorisé à rentrer dans un pays. Sans le passeport du service désintéressé, vous n’obtiendrez pas le visa de la réalisation du Soi.

« Pour le Sannyasi authentique, le monde entier est un jardin et chaque individu en est une fleur. Ce genre de personne appartient au monde et ne participe d’aucune caste, croyance, secte ni religion en particulier. Tout le monde a les mêmes droits auprès du Sannyasi. Tous sont égaux à ses yeux.

« Le Sannyasi est un véritable serviteur du monde. En fait, il ou elle est la seule personne qui sert et aime le monde sans rien attendre en retour.

Brahmacharya Deeksha

Cérémonie d’initiation pour un Brahmachari

Après un séjour de quelques années à l’ashram, quelques résidents sont officiellement initiés au Brahmacharya, ce qui implique de revêtir une tenue jaune et d’accepter de nouveaux noms.

Les nouveaux noms des Brahmacharis ont un suffixe en Chaitanya (conscience). La couleur jaune des nouveaux habits indique la naissance de la flamme de la renonciation, que les brahmacharis sont censés soigner et nourrir.

La cérémonie d’initiation au Brahmacharya inclut jeûner et se raser la tête (hormis une petite touffe de cheveux (pour les brahmacharis masculins), réaliser un rituel  » Ganapati Homa  »,  accepter et revêtir une robe jaune et le fil sacré et recevoir un nouveau nom.

Après une journée de jeûne, en accord avec l’ancienne tradition des renonçants, les Brahmacharis nouvellement initiés vont recevoir les aumônes des dévots pour se préparer leur premier repas.

Après avoir reçu l’initiation formelle au Brahmacharya, de nombreux Brahmacharis servent Amma dans divers ashrams ou en allant en tournée dans divers endroits de l’Inde ou du monde. Ils répandent ainsi le message d’amour et de compassion d’Amma. Certains d’entre eux sont nommés à la tête des diverses institutions gérées par la fondation d’Amma : le Mata Amritanadamayi Math, opérant sous le noms d’Embracing the World.

Ces Brahmacharis offrent aux dévots vivant loin d’Amma un moyen de rester en lien avec elle, l’ashram et la vie spirituelle.