Enseignement d’Ammma : Du zéro au héros

 

Voici la signification d’un vers de la Bhagavad-Gita : « Partout où Krishna, le le maître véritable, et Arjuna, l’archer, se réuniront, le succès, la prospérité et la renommée seront au rendez-vous. »

Un jour, le Dieu Krishna posa les mains sur les épaules d’Arjuna et le regarda droit dans les yeux en disant :
-« Arjuna, si je te pose une question, me répondras-tu en toute honnêteté ?
-Certainement, répondit Arjuna.
Qui est le plus grand archer du monde ? »
Arjuna répondit sans hésiter : « Ce doit être moi, sans aucun doute ! »
Krishna rétorqua avec un soupçon de mécontentement : « Arjuna, j’ignorais que tu étais si arrogant ! Est-il juste de se faire un tel éloge à soi-même ? »
Arjuna sourit et répondit avec humilité : « Krishna, quand toi, le tout-puissant, tu me tiens les épaules de la sorte, comment pourrais-je ne pas être le meilleur du monde ? »

La réponse d’Arjuna plut à Krishna, car elle signifiait qu’à celui qui a la foi et s’en remet à Dieu, la victoire est toujours assurée. Arjuna avait clairement compris que Krishna le guidait. Ce genre d’abandon mène à coup sûr à la réussite.

Il arrive que des enfants demandent, peut-être par jeu : « J’ai chanté comment ? » et qu’ils répondent eux-mêmes : « Inutile que quelqu’un me fasse des compliments. Je vais me faire mes propres compliments. » On peut y déceler l’action de l’ego pour permettre à leurs efforts de porter leurs fruits. Amma y voit aussi une certaine innocence.

Arjuna était fermement convaincu qu’il n’était pas un appareil branché sur pile, mais qu’il était connecté à la source suprême de toute énergie : Krishna. Quand on baille, il y a une force à l’œuvre à chaque fois que l’on ouvre la bouche. Si cette force cessait d’agir, nous resterions la bouche ouverte.

Amma tient à répéter que nous ne devrions pas proclamer un « Je suis le meilleur » plein d’ego. La réponse d’Arjuna découlait de son abandon. Arjuna se comportait selon « Je suis un zéro et Krishna, mon héros, agit à travers moi. » Ce genre d’attitude peut transformer même un zéro en héros.

Pendant la guerre du Mahabharata, Shalya a dissuadé Karna de pointer sa flèche sur le cou d’Arjuna et lui a conseillé de le viser plutôt à la poitrine. Mais Karna, bouffi d’ego et d’orgueil, a dit qu’une fois qu’il avait visé, il ne changeait jamais de cible. Et c’est ainsi qu’il tira sa flèche pour toucher le cou d’Arjuna. Juste au moment où la flèche allait atteindre sa cible, Krishna posa le pied sur le char pour l’abaisser. Ainsi, la flèche censée atteindre Arjuna passa au-dessus de sa tête et ne fit que culbuter sa couronne. Comme Arjuna était humble et avait tout abandonné, y compris sa vie, aux pieds de Krishna, il fut protégé. La flèche, qui aurait dû le frapper à la tête, ne fit que culbuter sa couronne. En fait, Karna était bien plus fort et plus compétent qu’Arjuna en matière de guerre. Le point faible de Karna a été son refus de s’incliner devant quiconque.

De même, nous devons remettre nos vies à Dieu avec humilité. Ensuite tous nos problèmes et tout ce qui nous fait obstacle sera réduit au minimum. Des problèmes qui auraient pu nous faire nous « arracher les cheveux » seront réduits au point de simplement « culbuter notre couronne. » Cela nous rendra dignes de mériter la grâce de Dieu.