Devenez les mains de Dieu

Message d’Amma du 19 juillet 2020 :

Une superbe statue d’un saint, les bras grands ouverts, trônait sur la place d’un village. Sur une plaque sous la statue étaient inscrits les mots suivants : « Venez dans mes bras. ».
Avec les années les bras ont fini par casser. Les villageois, qui aimaient cette statue, en furent tout désolés. Ils se rassemblèrent pour décider quoi faire. Certains parlèrent de retirer la statue. D’autres proposèrent de remplacer les bras cassés par de nouveaux bras. Finalement quelqu’un se leva et dit : « Non. Ne vous embêtez pas à refaire de nouveaux bras. Laissez-la sans bras. » Des villageois rétorquèrent : « Mais et l’inscription ‘Venez dans mes bras’ » Le vieil homme répondit : « Qu’à cela ne tienne. Juste sous ‘venez dans mes bras’, inscrivons ‘en me laissant agir par vos mains’. »
Nous devons devenir les mains, les yeux et les oreilles de Dieu. Notre inspiration, notre force et notre courage doivent émaner de Dieu. Alors, la peur, le doute et le péché ne nous souilleront plus jamais. Le soleil n’a pas besoin de la lumière des bougies. De la même manière, Dieu n’a pas besoin de nous. Tôt ou tard, le corps périra. Par conséquent, n’est-il pas préférable de l’user à la tâche plutôt que de le laisser se rouiller par l’inaction ? Sinon, qu’est-ce qui distingue un être humain d’un ver de terre ? Comme nous, le ver de terre mange, dort, se reproduit, et finit par mourir. Que faisons-nous de plus de nos vies ?

On peut débattre de l’existence ou non de Dieu. Quoi qu’il en soit, aucune personne douée de raison ne peut nier l’existence de l’humanité souffrante. Elle est visible à l’œil nu. Amma considère que rendre service aux personnes qui souffrent est une manière d’adorer Dieu. Amma prie pour que cette attitude d’abnégation s’éveille chez ses enfants. Puisse le monde réaliser à travers chacun d’entre vous que les eaux de l’amour, de la compassion, du service désintéressé et du sacrifice ne se sont pas taries dans le cœur des êtres humains.