Jusqu’à ce que le maître intérieur s’éveille, on a besoin d’un maître spirituel extérieur

 

( 5 juillet 2020, Amritapuri)

Extrait du message d’Amma pour Guru Purnima, la fête des maîtres spirituels.

Le terme « Guru Purnima » compare le maître spirituel à la pleine lune. La lumière de la pleine lune profite à ceux qui sont éveillés la nuit. Juste en entendant l’expression « pleine lune », on sent une joie nous remplir le cœur de façon inexpliquée. Sans même y penser, on se sent poussé à la regarder et à profiter de sa splendeur. On peut même tout oublier et danser. Quand on aperçoit la lumière en pleine nuit, on se sent aussi soulagé qu’une personne assoiffée qui boit de l’eau. Pendant la pleine lune, la marée monte à son point le plus élevé. La pleine lune a une attraction et un magnétisme qui élèvent notre esprit. Logiquement ou scientifiquement parlant, il peut y avoir d’autres explications ; mais quelle qu’en soit la raison, le clair de lune argenté donne de la joie à tout le monde. Un maître spirituel est aussi comme cela. Un maître réalisé procure la bonne fortune au monde entier. Toute association avec lui ne peut apporter que bonté et succès.

Lorsque le soleil se lève, l’obscurité disparaît. De la même manière, les enseignants qui nous éduquent dans différents domaines éliminent les ténèbres de l’ignorance en nous. Il est une science plus grande et plus noble que toutes les autres : l’Atma Vidya, la science du Vrai Soi. C’est la science parmi toutes les sciences, que le Dieu Krishna dans la Bhagavad Gita dit être lui.

Toute connaissance relative à ce monde matériel est basée sur la dualité, mais la spiritualité est la science qui révèle la vérité qui brille comme le « moi » en chacun de nous. Le maître spirituel est celui qui nous guide vers cette connaissance non duelle.

Le disciple devrait tous les jours manifester révérence et dévotion envers le maître spirituel. Cela dit, c’est la date anniversaire de la naissance de Maharishi Veda Vyasa qui a été choisie pour être Guru Purnima, le jour consacré à la célébration de la vénération envers le maître spirituel.

Certaines personnes disent : « Dieu et le maître spirituel résident en chacun de nous. Alors, quel besoin y a-t-il d’un maître spirituel extérieur ?

Même si Dieu et le maître habitent en nous, notre état mental est incapable de s’imprégner de cette présence. Actuellement, nous sommes tournés vers l’extérieur et le maître à l’intérieur de nous doit encore se réveiller. Jusqu’à l’éveil du maître intérieur, le chercheur spirituel a absolument besoin de la guidance d’un maître spirituel extérieur.

Pour l’instant, on s’identifie au corps mais il désire s’élever au-dessus de sa conscience corporelle pour réaliser qu’il est le Vrai Soi. Le maître réalisé est celui qui dégage le disciple des ténèbres de l’ignorance. Le maître spirituel est comme la flamme brillante d’une lampe à huile. Pour que disparaisse l’obscurité à l’intérieur du disciple, il faut que sa lampe intérieure soit allumée. C’est là qu’intervient la lampe. Si nous faisons l’effort nécessaire, à n’en pas douter, les portes de la grâce divine s’ouvriront. Puissez-vous être forts et bénis pour recevoir cette grâce. Que la grâce bénisse tout le monde. »