C’est en donnant qu’on reçoit : l’importance d’une approche spirituelle pour contrôler le réchauffement climatique

La vidéo ci-dessous est un extrait du message d’Amma au Sommet de la Conscience pour le Climat organisé à Paris en 2015 par Nicolas Hulot, envoyé spécial pour la protection de la planète du Président français François Hollande.

Amma a souligné l’importance d’une approche spirituelle dans la lutte contre le réchauffement climatique, mettant en garde les pays du monde entier contre les effets néfastes des méfaits continuellement perpétrés par l’humanité à l’encontre de la nature :

« Un mot gentil, un regard aimant et un petit geste d’aide peuvent rendre le monde beaucoup plus lumineux. Il est grand temps que les individus, les communautés et les pays, qui pensent et agissent à partir de « moi, mon, ma, mes », changent leurs habitudes.

Nous devons réaliser que le réchauffement climatique, les perturbations des cycles saisonniers et les catastrophes naturelles qui se produisent de plus en plus fréquemment sont des messages forts de Dieu pour nous faire réfléchir à nos façons de faire, nous pousser à nous unir et à agir avec sagesse. Nous devons pratiquer la gratitude. Nous sommes redevables à ce monde et à toutes ses créatures de nous avoir élevés et nourris. Cette terre est notre mère. N’oublions jamais notre dette envers notre mère.

Ne faisons pas la sourde oreille à nos frères et sœurs malades qui appellent à l’aide. Faisons tout ce que nous pouvons pour les aider et les consoler. Nous n’avons pas besoin de beaucoup d’argent ou d’un statut social élevé pour aider les personnes en détresse. Un mot gentil, un regard aimant, un petit geste d’aide, rien que cela peut rendre toutes nos vies beaucoup plus lumineuses. Ce qui détermine la valeur de notre vie n’est pas ce que nous avons gagné mais ce que nous avons donné. Notre vie serait tellement plus bénie si nous accordions le moindre moment de consolation à ne serait-ce qu’une seule personne.

L’instant qui vient n’est pas entre nos mains. Si nous voulons refermer la bouche après avoir bâillé, nous avons besoin de la bénédiction de la force qui permet à la bouche de s’ouvrir et de se fermer. Tous ceux qui tirent une fierté excessive de leurs capacités personnelles feraient bien de s’en souvenir et de se rappeler avec gratitude la puissance divine qui sous-tend toutes leurs capacités. C’est ainsi qu’ils peuvent se rendre dignes de la grâce de Dieu. Que la grâce divine bénisse tout le monde. C’est la prière qu’Amma adresse à Dieu. »