(26 et 27 Mars, Bombay, Maharashtra – Tour de l’Inde 2016)

Amma est arrivée à Bombay quelques heures après avoir célébré Holi (la fête des couleurs) à Pune. Il n’y a qu’un court trajet en voiture entre Pune et Bombay, et comme c’était techniquement encore Holi à son arrivée, Amma a comblé les désirs de tous les bénévoles de Bombay en fêtant Holi avec eux aussi. Après avoir servi à dîner à chacun, Amma a chanté un nouveau chant de Holi plein d’énergie : « Holi Ye Ayi Rangoon ». La salle sautait de joie. Au moment du crescendo, chacun chantait « Radhe Radhe Radhe ! » et dansait, plongé dans l’esprit d’amour. Amma a emporté tout le monde dans un autre monde. Ensuite, à la fin du chant, elle s’est mise à vaporiser de l’eau colorée et à jeter de la poudre de couleurs tout autour d’elle. Les dévots applaudissaient et riaient de jouer à Holi. Pour sûr, ce fut le Holi le plus mémorable de toute l’assistance. Ceux qui voyageaient avec Amma n’en revenaient pas d’avoir pu célébrer Holi avec elle deux fois dans la même journée.

Les deux jours suivants, Amma a déroulé les programmes normaux des festivals Brahmastham (temples spécialement consacrés par Amma) : satsangs (enseignements), bhajans (chants dévotionnels) et darshan (étreinte). Lors de ces journées, de nombreux dignitaires sont venus rencontrer Amma, parmi lesquels le premier Ministre du Maharashtra, Devendra Phadnavis, le ministre des Industries lourdes, Anant Geete, le leader politique, Raj Thackeray, plusieurs juges de la Haute Cour de Bombay, l’actrice de Bollywood, Shriya Saran, l’actrice et danseuse, Sudha Chandran, le réalisateur, Navya Nayar, l’actrice, Anjali Menon, et le chanteur, Udit Narayan.

Sudhakar S. Sonawane, le maire de Navi Mumbai (ville jumelle de Bombay), a souhaité officiellement la bienvenue à Amma et loué ses initiatives au service de l’humanité. Il a mentionné les extraordinaires contributions d’Amma dans tous les domaines : construction de maisons gratuites, éducation des plus démunis, assistance médicale pour les nécessiteux, secours d’urgence. Selon lui, aucune organisation gouvernementale n’est en mesure de fournir des services d’une telle qualité.

Mandatai Mhatre, membre de l’Assemblée législative de Belapur, a demandé à tous ceux qui étaient présents de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour consacrer quelques heures par semaine à travailler avec Amma au service des nécessiteux – pour faire de l’Inde un grand pays.

Vidya Thakur, ministre de la Femme et de la Protection de l’enfance, a demandé à Amma de l’aider à s’attaquer aux problèmes de Vidarbha et Latur, deux régions du Maharashtra récemment éprouvées par une grave sécheresse. Elle a aussi demandé à Amma d’aider les femmes de ces régions à devenir autonomes.

Sanjay Kulkarni, vice Chancelier de l’université de Bombay, vieille de 158 ans, a dit à la foule qu’il était très impressionné par les réussites de l’université Amrita (fondée par Amma) et son rôle sur la scène internationale, alors qu’elle a été créée il y a seulement 13 ans. Il s’est aussi montré intéressé par une collaboration avec l’université Amrita dans des domaines spécifiques bénéfiques pour l’humanité.

Amma a fait don de 200 jeunes arbres aux habitants de Ransai, l’un des 101 villages adoptés par Embracing the World dans le cadre du projet AmritaSerVe (programme complet d’aide en milieu rural). Amma a remis trois clés de maisons construites pour les villageois et distribué des saris à des centaines de femmes de Ransai. En recevant ces dons d’Amma, ils ont déclaré : «  Nous, les villageois de Ransai, sommes très reconnaissants. Avant, nous n’avions personne. Maintenant, nous savons que nous pouvons aller trouver Amma si nous rencontrons des problèmes. Notre vie a beaucoup changé depuis qu’Amma a adopté notre village. Amma, tu veux que nous devenions autonomes. Nous te promettons de faire de notre mieux. »

Lorsque le dernier programme s’est achevé enfin au petit matin, le lendemain du jour où elle était montée sur la scène pour donner le darshan, Amma a chanté un nouveau bhajan en punjabi. Elle a clôturé les programmes de Bombay de la même façon qu’elle les avait ouverts à son arrivée, avec une célébration joyeuse.

Découvrez le programme de Bombay en images