(4 septembre 2017, Amritapuri, Inde)

Pour Onam, la fête traditionnelle des moissons, tout l’État du Kérala est magnifiquement décoré de superbes mandalas de fleurs.

À Amritapuri, chaque jour, un pookalam (dessins de bienvenue sur le sol) unique était élaborée par terre devant la chambre d’Amma. Chaque jour, la magnifique composition florale représentait une scène différente de la vie de Krishna. Chaque motif semblait plus beau que celui de la veille. À chaque fois, le mandala du jour rayonnait de l’amour avec lequel il avait été composé et cela augmentait encore sa beauté et son éclat.

Traditionnellement, on fête le dernier jour d’Onam à la maison, en famille. Mais chaque année, un grand nombre de familles choisit de passer cette journée avec leur  »famille spirituelle » à Amritapuri. Ce matin-là, Amma a donné un enseignement spirituel et fait méditer et prier pour la paix toutes les personnes présentes. « Vasudhaiva Kutumbalam est le concept indien selon lequel le monde entier est une seule famille. La célébration d’Onam est étroitement liée à cette vérité. La terre et le ciel, les fleurs, les oiseaux et les animaux : la nature entière ne fait qu’une famille et prend part à cette fête »

Puis Amma a fait danser tous les dévots au rythme de  »Ti thé tara th the tai » (chant dévotionnel)

Après avoir donné brièvement le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte) à ceux pour qui c’était la seule occasion de passer dans ses bras, Amma a commencé à servir à tout un chacun le traditionnel OnaSadya (festin d’Onam). Pour terminer, Amma a nourri Lakshmi, l’éléphante de l’ashram.

Tout le monde s’est amusé à regarder les résidents d’Amritapuri jouer au tir à la corde. D’abord deux groupes de brahmacharis (disciples monastiques hommes) se sont affrontés, puis Amma a invité les dévots âgés à faire de même et enfin les brahmacharinis (disciples monastiques femmes). Amma s’est amusée du spectacle, tout comme l’assemblée des spectateurs.

Dans la soirée, Amma a chanté les bhajans, suivis par des programmes culturels à la fois beaux, divertissants et instructifs ; parmi eux de nombreux sketches et danses, notamment une fascinante chorégraphie classique et une attendrissante pièce de théâtre jouée par les plus jeunes résidents d’Amritapuri.

Le programme ne s’est terminé qu’à 1h00 du matin. Tout le monde est allé se coucher la joie au cœur, comblés par la grâce de fêter Onam avec Amma et avec tous dans la célébration de l’unité et de l’amour.

Découvrez les célébrations d’Onam en photos