(25 – 29 novembre, San José, Californie – Tournée Américaine 2016)

Première visite d’Amma à San José Fairmont, en Californie, le vendredi qui a suivi les vacances de Thanksgiving – dans une féerie hivernale : à l’extérieur, patinoire, débauche de lumières scintillant pour Noël au cœur de la ville, et à l’intérieur, un hall bondé de nouveaux venus qui allaient passer pour la première fois dans les bras aimants et compatissants d’Amma !
Au menu, deux jours de programmes publics et une retraite. Des gens de tous horizons ont participé aux programmes du vendredi et du samedi : un grand nombre de techniciens de la Silicon Valley, des stars de cinéma venues de Los Angeles, des Latinos, des Indiens, et des dévots venus des quatre coins des États-Unis rejoindre Amma à San José. C’est peut-être grâce à la proximité et au confort d’un hôtel situé dans le centre de San José que des nouveaux et des personnes à mobilité réduite ont pu venir pour la première fois. Bien qu’il ait plu certains jours, une atmosphère chaleureuse et festive régnait dans le hall.

Le vendredi, Amma a été accueillie par des travailleurs sociaux qui viennent en aide aux nécessiteux et déshérités de San José et se sont engagés dans  « Mother’s Kitchen » (Cuisine d’Amma) – qui sert gratuitement à manger aux plus pauvres. Samedi soir, c’est Ash Karla, conseiller municipal élu à l’Assemblée de l’État de Californie, qui a accueilli Amma en lui offrant une guirlande et une plaque honorifique, mentionnant à quel point c’est un honneur de la recevoir à San José et combien son amour et sa compassion pour tous les êtres sont précieux à notre époque. Conseiller municipal de San José depuis 2008, Ash Karla déménage à Sacramento pour jouer son nouveau rôle de député de l’État.

La retraite fut merveilleuse : initiation de certains à la méditation IAM, enseignements spirituels, méditation, atmosphère de fête avec un dîner servi à tous les participants par Amma – qui a offert de délicieuses galettes indiennes aux petits et grands enfants.

Après les programmes, dans la nuit, les dévots ravis ont vu Amma chanter un jour et danser le lendemain. La félicité était palpable tandis qu’elle tournait lentement au son de la musique, les yeux fermés, comme dans un autre monde.

Le mardi soir, avant qu’Amma n’entame la cérémonie pour la paix dans le monde, Sam Liccardo, maire de San José, lui a souhaité la bienvenue, en plaisantant sur le fait qu’au vu de la foule, des milliers de personnes l’avaient déjà devancé ! M. Liccardo a déclaré qu’il serait intéressé par le fait de travailler avec le MA Center de Los Angeles en participant à la « Cuisine d’Amma » et en collaborant à de futurs projets.

Découvrez le programme de San José en images