18 février,  Pondichéry  (Tour de l’Inde 2016)

Le tour de l’Inde 2016 s’est poursuivi avec un programme public d’une journée qui s’est déroulé sur le campus de l’université Tagore de Pondichéry, où Amma a été accueillie par une foule immense.

M. Namashivayam, membre de l’Assemblée législative, a officiellement accueilli Amma dans l’État de Pondichéry en ces termes : « Lorsqu’une catastrophe naturelle frappe quelque part dans le monde, Amma se précipite pour offrir de l’aide. Elle reste assise sans bouger et bénit tout le monde, les riches comme les pauvres. Peut-être que nous ne pouvons pas voir Dieu directement, mais nous le voyons sous les traits d’Amma. »

M. Vishweshwaran, lui aussi membre de l’Assemblée législative, a ajouté : « Amma nous montre que l’amour et la spiritualité dépassent les barrières des nationalités. La spiritualité est l’arme puissante qui protège la culture et le patrimoine de notre patrie. En observant Amma, nous avons le sentiment que notre pays va se mettre debout et devenir une super puissance. »

Au cours de la journée, d’autres personnalités sont venues recevoir la bénédiction d’Amma, parmi lesquelles M. Rangaswami, Premier ministre de Pondichéry, et le consul de France, M. Philippe Janvier Kamiyama, accompagné de son épouse.

S’adressant à la foule, Amma a déclaré : « Ce ne sont pas les revers qui nous vouent à l’échec, c’est la perte de confiance en soi. Tâchons de nous rappeler que le destin éprouve durement les paresseux tandis qu’il ouvre la voie aux courageux. Le seul moyen d’acquérir une vision juste de la vie et de se forger un mental fort, capable d’affronter les difficultés, c’est la connaissance spirituelle. »

Le célèbre percussionniste Vikku Vinayakam, décoré du Padma Shree (décoration civile décernée par le gouvernement indien à des gens qui se sont distingués dans divers domaines) et récompensé par un Grammy Award, s’est produit avec ses musiciens et a offert à Amma un concert de Jugalbandi (deux musiciens jouant de différents instruments ou différents styles de musique) au son d’un ghatam (instrument de musique en forme de pot de terre cuite), d’un Kanjira (tambourin sur cadre indien), d’un mridangam (tambour indien de forme oblongue) et d’un mukharshang ( instrument de musique traditionnel).

Tout au long de la nuit, les élèves de l’école d’Amma de Pondichéry ont présenté divers programmes culturels. L’école Amrita Vidyalayam de Pondichéry n’existe que depuis deux ans mais elle jouit d’une telle renommée que tous les orateurs et tous les officiels présents en ont fait l’éloge.

Amma a terminé le darshan (traditionnellement le mot darshan signifie « avoir la vision d’un saint ou d’une représentation sacrée » mais ici, il désigne la bénédiction d’Amma lorsqu’elle serre les gens dans ses bras) à 9h19 après avoir passé la nuit entière à accueillir tous ceux qui avaient eu la patience d’attendre.

 Découvrez le programme de Pondichery en images