(27 et 28 février, Kodungalloor, Kerala, Tour de l’Inde 2015)

Amma a tenu le premier programme du tour 2015 du nord de l’Inde dans la vieille cité de Kodungalloor. C’est là que le premier temple Bramasthanam fut consacré ainsi que les premières écoles Amrita Vidyalayam – primaires et secondaires – d’Amma. L’architecture du temple Bramasthanam de la ville est particulière puisque ce temple est le seul à avoir une stupa (demi sphère avec une hampe).

À son arrivée d’Amritapuri, Amma fut accueillie par des centaines de dévots à qui elle servit ensuite le prasad (offrande de nourriture bénie).

Un dévot a dit à Amma qu’il ne se sentait plus aussi connecté à elle qu’à l’époque où il l’avait rencontrée, car alors on récitait cinq archanas (récitation des noms de Dieu) par jour. Il s’est plaint de ne pas être touché par les chants les plus récents et a avoué préférer les anciens bhajans (chants dévotionnels).

Amma lui a répondu qu’il avait perdu la dévotion innocente qu’il avait pour Amma au début. Elle a ajouté que, au contraire, les nouveaux bhajans ont un sens très profond et que c’est son regard à lui qui a changé.

Amma nous rappelle encore et encore que nous devons éveiller l’innocence de notre cœur d’enfant. Elle dit également qu’il est important de garder l’attitude d’un débutant car seuls les débutants peuvent apprendre.

Le lendemain, le lieu où se déroulait le programme était plein à craquer de dévots attendant Amma.

De nombreux invités s’étaient déplacés pour lui faire honneur. Swami Sadbhavananda du Ramakrishna Math de Trissur, l’éditeur de Prabhuda Kerala ; Bhaskaran Nair du Comité Devaswom de Kochin ; Shobha Surendran, membre du Conseil du National BJP ( parti du peuple indien ) ; l’actrice de cinéma Lakshmi Priya et la chanteuse Gayatri.

Amma encourage tous les dévots à cultiver leurs légumes sans pesticides. C’est dans cette optique que dans le cadre du programme, elle leur a distribué des graines bio pour démarrer des potagers individuels.

Amma a également étendu l’action des programmes de pension Amrita Nidhi et des bourses d’étude Vidyamritam.

Dans son satsang (enseignement spirituel), Amma a insisté sur l’importance de préserver la nature. Elle a demandé aux dévots d’ajouter un jeune plant d’arbre à côté des autres offrandes, sur leur autel de Vishu (nouvel an au Kérala). Le jour de Vishu, selon la tradition, les anciens donnent de l’argent de poche à leurs enfants et petits enfants. Amma a dit que cette année, en plus de l’argent, ils devaient leur donner le jeune plant en leur expliquant qu’il fallait respecter la nature et que les hommes avaient besoin des arbres pour vivre. Dans tous les discours qu’elle a prononcés pendant les deux jours de programme, Amma a insisté sur la nécessité de protéger la nature et d’en faire prendre conscience aux enfants, faute de quoi les conséquences pour la race humaine seraient désastreuses.

Gayatri, bien connue des Kéralais, a demandé à Amma la permission de chanter. Un murmure d’excitation et d’attente joyeuse a empli l’atmosphère. La belle voix de Gayatri a captivé les dévots étrangers qui ne la connaissaient pas. Sa prestation a ravi tout le monde.

Les élèves de Kodungalloor Amrita Vidyalayam ont exécuté de nombreuses danses. Plus tard, toujours pendant le darshan (étreinte), les dévotes âgées ont dansé la « Tiruvatira », une danse traditionnelle du Kérala, devant Amma.

À la fin du darshan, Amma a chanté une série de bhajans (chants dévotionnels) exaltants. Les dévots souriaient de bonheur lorsque Amma a quitté la scène à la fin du programme, les laissant plongés dans la béatitude. Leurs visages souriants resplendissaient d’un amour plein de candeur.

Découvrez le programme de Kodungalloor en photos