(29 et 30 mars, fête du temple Brahmasthanam de New Delhi- Tour de l’Inde 2015)

Depuis Ahmedabad, il a fallu à Amma deux jours de route avec un arrêt d’une nuit dans la ville sainte de Pushkar, pour arriver le 28 mars à 4 heures du matin, à New Delhi, dernière étape de la deuxième partie du tour de l’Inde 2015.

Dans la journée Amma a été invitée par le Premier Ministre. Lors d’une séance privée dans son bureau, Narendra Modi a demandé à Amma de contribuer au projet Namami Gange de nettoyage du Gange, ce qu’elle a accepté avec joie.

À son retour à l’ashram, Amma a servi le dîner aux dévots de Delhi et au groupe du tour, chanté des bhajans (chants dévotionnels), médité avec tout le monde et prié pour la paix dans le monde.

Tout au long de ce tour, Amma a servi au total plus 30 000 repas au groupe du tour, aux bénévoles et aux dévots.

Au cours de la cérémonie publique du 29 mars, Kishenpal Gujjer, ministre de la justice sociale et de l’autonomisation, a remis des bourses d’études Vidyamritam aux enfants méritants du nord de l’Inde.

Pendant les deux jours de programme, une foule absolument gigantesque, venue du Rajasthan, de l’Uttarpradesh, du Bihar, de l’Uttarakhand, du Punjab et du Cachemire s’est pressée autour d’Amma. De nombreux dévots de ces États sont venus des villages adoptés par Embracing The World dans le cadre de son plan autonomie et responsabilisation.

De nombreux dignitaires se sont rendus à Delhi pour recevoir le darshan (étreinte) et la bénédiction d’Amma, parmi lesquels le ministre de l’Intérieur, Rajnath Singh et le conseiller pour la Sécurité Nationale, Ajith Doval.

Des enfants de l’Uttarakhand et des étudiants d’Amrita Vidyalayam ont présenté divers programmes culturels.

Le groupe AYUDH (groupe de jeunes ) de Delhi a géré une cantine qui servait de délicieux snacks de l’Inde du Nord destinés à collecter des fonds pour soutenir des projets caritatifs d’ Embracing The World.

Après les fortes chaleurs qui régnaient dans la plupart des étapes précédentes, le changement de temps nous a agréablement surpris à Delhi : petites pluies légères et air frais. C’était comme si de douces ondées de grâce étaient venues bénir la fin du tour après un voyage incroyable, un pèlerinage unique en son genre à notre époque. 23 véhicules au total, comprenant onze bus, deux camions et une ambulance, ont parcouru plus de 3000 km et relié dix étapes réparties dans six États Indiens. Le groupe du tour comprenait une équipe cuisine, équipée pour nourrir des dizaines de milliers de personnes, une sono, une vidéographie, une librairie et des équipes spécialisées dans le recyclage.

Une fois de plus, Amma a béni et étreint des centaines de milliers de personnes, instillé l’espoir, la foi et l’amour dans le cœur de ceux qui étaient venus rechercher sa présence.

De là, Amma s’envolera vers Singapour, la Malaisie et l’Australie pour rencontrer ses enfants qui l’attendent là-bas.

Découvrez le programme de Delhi en photos