Amma à Châlons-en-Champagne

(Du 25 au 27 octobre, Châlons-en-Champagne – tour d’Europe 2019)

Le programme d’Amma s’est déroulé cette année encore dans le centre du Capitole, à Châlons-en-Champagne. L’immensité du centre convient parfaitement à la foule, égale à celle des années précédentes, dont le flux, telle une vague humaine, s’engouffrait par les portes pour déferler dans les bras d’Amma.

Amma a été accueillie en France par M. Benoist Apparu, maire de Châlons-en-Champagne et ancien Ministre, Mme Sylvie Vartan, la célèbre chanteuse, et M. Nikos Aliagas, journaliste bien connu, présentateur de télévision et photographe.
Nikos Aliagas s’est adressé directement à Amma : « Qui suis-je pour vous parler ? Une poussière dans le cosmos, certainement, une âme errante, passant par chez vous, venue se faire étreindre. C’est peut-être la première chose que nous demandons à la naissance, puisque c’est la première chose que nous recevons tous lorsque nous arrivons sur terre, une simple étreinte, dénuée de toute certitude ou de tout statut social. C’est aussi de cette manière que nous partons. Ceux qui ont de la chance ont quelqu’un pour les étreindre, pour leur donner une part de son âme, une part d’elle-même. Je ne suis pas venu ici pour comprendre, je ne suis pas venu ici pour apprendre, ni pour voir, ni pour observer. Je suis juste venu en passant pour être avec vous, pour être ici dans l’instant, cet instant infinitésimal qui ne dure que le temps d’un battement d’aile de papillon et qui dure aussi une éternité. Je suis venu partager cette énergie, cette lumière que j’ai reçue. J’ai eu la chance de la recevoir et je ne l’oublierai jamais. J’ai été élevé dans la tradition gréco-orthodoxe et je me souviens d’une phrase de Jésus-Christ que nous avons apprise : « Seuls ceux qui ont des yeux d’enfant seront sauvés » et les vôtres, chère Amma, sont les yeux de l’éternité. Merci beaucoup. »

Le troisième et dernier jour du programme coïncidait avec Diwali, la fête indienne des lumières. Amma est donc montée sur scène pour le programme final, entre deux rangées de lampes portées par des centaines de petits enfants au visage scintillant d’amour et d’innocence. La scène aussi était illuminée. Quand Amma s’inclina devant l’assistance, tous s’exclamèrent en chœur « Joyeux Diwali Amma ! » en agitant les lumières de leurs téléphones portables.

En réponse, Amma a agité la flamme d’une lampe à huile en harmonie avec la foule. Ce fut véritablement une fête de la lumière qui rappelait une phrase d’Amma : « Si nous réussissons tous à allumer la lampe de la foi et de l’amour dans notre cœur et à avancer ensemble, alors nous arriverons sans aucun doute à faire changer la société. »

Toutes les photos de Châlons-en-Champagne