« La nature est indispensable à la vie sur terre. Tout dépend de la nature pour vivre. Nous ne sommes pas distincts de la nature ; nous en sommes une partie interdépendante. Nous dépendons pour vivre de la bonne santé du tout. C’est donc l’un de nos premiers devoirs de prendre soin avec amour de tous les êtres vivants. » Amma

  • En 2019, Amma a offert aux jeunes d’AYUDH d’Amritapuri des plants d’arbres fruitiers et des mangeoires à oiseaux à distribuer aux familles alentour pour offrir de quoi s’abriter, manger et boire aux oiseaux. Amma a déclaré : « Que vous alliez à l’université ou à l’école, Amma rêve et souhaite que vous participiez tous à ce nouveau projet. » Elle a parlé du besoin d’encourager l’amour de la nature dans le cœur des jeunes.

  • En soutien à la campagne de nettoyage de l’Inde, Amma a donné environ 11, 2 millions d’euros pour la mission nationale du projet « Gange propre ». Immédiatement après la visio-conférence avec le Premier ministre, Narendra Modi, pour le lancement de la campagne de nettoyage de l’Inde, en 2018, Amma en personne a commencé à nettoyer une bande de 16 kms le long de la côte à proximité d’Amritapuri. Plusieurs années avant même le début de la campagne nationale, Amma avait déjà organisé et participé au niveau national à des campagnes de nettoyage locales dans le cadre de la campagne « Inde propre ».

  • Une Chaire UNESCO pour l’apprentissage par l’expérience au service de l’innovation et du développement durable a été décernée à l’université Amrita. Cette Chaire soutient la mission de l’université de renforcer le développement durable de l’Inde rurale. Les étudiants passent du temps aux côtés de la population rurale pour en évaluer les besoins et trouver des solutions aux problèmes de société/

 

  • Dans un lieu autrefois désertique, le Centre Amma de San Ramon, premier centre aux USA, est maintenant l’exemple type de la vision d’Amma pour rendre la nature harmonieuse, grâce à des techniques de culture des sols et d’utilisation des ressources durables et empreintes de compassion. Le souhait d’Amma de planter 1000 arbres fruitiers sur le terrain s’est enfin réalisé avec la bénédiction par Amma du 100ème plant à la fin de la session de questions/réponses de la retraite américaine de 2019.

  • Greenfriends est un mouvement international basé sur le bénévolat qui promeut la conscience environnementale et la participation aux niveaux individuel et collectif. À l’approche de son vingtième anniversaire, Greenfriends a des antennes partout dans le monde.
    En France, des bénévoles ont construit une maison sanctuaire pour les abeilles, qui permet de vivre parmi les abeilles. Ces ruches durables en terre et paille, avec un toit végétalisé, abritent des essaims dans leurs murs. De nombreux centres d’Amma ont des sanctuaires d’abeilles, en reconnaissance du rôle vital des abeilles dans notre écosystème.

 

 

  • La gestion durable des déchets joue un rôle capital dans la préservation de l’environnement. L’ashram d’Amritapuri a 22 centres de collecte quotidienne au service de 5000 habitants.
    Les déchets triés sont répartis en plus de 100 catégories et sont recyclés à 95 %. Des résidents dévoués gèrent tout le processus avec amour.

…..

Les déchets organiques sont compostés dans une station perfectionnée pour valoriser de 10 à 20 tonnes de déchets par mois. Le centre de recyclage d’Amritapuri sert de modèle pédagogique de gestion professionnelle des déchets.

À tous les niveaux des organisations d’Amma, des bénévoles inspirés par Amma elle-même s’efforcent d’adopter une attitude « zéro déchet » en ce qui concerne les ressources matérielles. La revalorisation des déchets est une philosophie d’amour et de soin pour la nature et de respect du divin au travers d’actions faites en conscience. Le projet de revalorisation Amrita enseigne des techniques simples pour recycler les emballages plastiques et en faire des produits à la mode comme des sacs, des porte-monnaie, des étuis pour téléphone portable, etc.

L’ashram a plusieurs grandes fermes bio avec des centaines de variétés de plantes, des herbes ayurvédiques, des fruits et des fleurs. Basées sur les enseignements d’Amma, des formations et des ateliers en ligne sont offerts depuis Amritapuri. Ils se concentrent sur les pratiques agricoles régénératives et biologiques actuelles et anciennes.

La conservation des graines anciennes est une approche locale conduisant à une bonne hygiène de vie. Amma encourage tout le monde à préserver les variétés de graines traditionnelles et locales et en fait un moyen d’approfondir notre lien à la nature et de renforcer la diversité et la stabilité de notre alimentation. Les résidents de l’ashram proposent une initiation très progressive à la préservation des graines.

Pour la journée mondiale de la nature de 2019, des centaines de personnes se sont réunies pour planter plus de 100 000 bombes de graines dans les zones forestières de Rajkori et de Ghitorni, dans la banlieue de Delhi. AYUDH a organisé cette campagne comme étant un moyen de s’emparer du problème de pollution de la ville.

Amma est intimement convaincue que tout le monde devrait pouvoir manger des légumes biologiques au moins une fois par semaine et que cultiver ces légumes constitue un moyen pratique accessible à tous de contribuer à la restauration de l’harmonie perdue entre l’homme et la nature. Inspirés par cet appel, de nombreux résidents de l’ashram d’Amritapuri se sont mis à jardiner bio sur les toits en terrasse.

Le jardin Sarasvati est une réserve écologique qui abrite la biodiversité locale du Kerala.
Les résidents y enseignent l’art de teindre les étoffes grâce à des fleurs et des fruits locaux et à des plantes médicinales. L’Ayurvastra, l’antique tradition indienne des tissus sains, est une technique qui utilise des plantes médicinales pour la teinture et le traitement des tissus.

Les graines de rudrakshas sont associés à Shiva. À l’intérieur de la baie, qui est bleue, se trouve la graine de rudraksha souvent utilisée pour la confection de rosaires.

Avec patience et persévérance, l’équipe Amritaculture a réussi à faire pousser plus de 400 arbres à rudrakshas à Amritapuri. En retour, les arbres donnent actuellement environ 50 000 graines de rudrakshas par an.

En 2020, pour l’anniversaire d’Amma, les bénévoles d’Amma en Italie se sont retrouvés pour nettoyer des quartiers urbains. Inspirés par l’exemple infatigable de service d’Amma, ces bénévoles participent à des manifestations locales de ce genre même pendant la pandémie.

Au titre d’organisation membre de la Campagne des Nations Unies pour un millier de milliards d’arbres, Amma a organisé la plantation de plus d’un million d’arbres au niveau mondial. Partout dans le monde, les centres Amma œuvrent à devenir des modèles locaux d’un mode de vie respectueux de l’environnement.

 

À Amritapuri, on vit au quotidien en adoptant des techniques pour respecter l’environnement et économiser les ressources. Au centre écologique, les résidents mettent en pratique et enseignent des techniques de fabrication de produits naturels grâce à des méthodes durables et équitables.

 

Au centre écologique, des fèves de cacao équitables et locales provenant des zones tribales d’Idukki sont conditionnées dans des emballages rechargeables.

Quand Amma a commencé à produire des serviettes hygiéniques réutilisables, elle avait une vision holistique de la Nature, de ses filles et de ses femmes. Saukhyam est une serviette réutilisable fabriquée à partir de matériaux naturels pratiques, rentables et peu polluants. En outre, ce produit est manufacturé par les groupes d’entraide autogérés de femmes dans le cadre du projet rural AmritaSerVe (développement durable des villages indiens.)

Cultiver et servir ! Amma déclare : « Tout le monde devrait pouvoir manger à sa faim. » En Australie, dans le Queensland, la Cuisine d’Amma fournit gratuitement des repas sains aux nécessiteux. Les repas sont préparés avec amour avec de délicieux produits bio locaux cultivés dans le jardin collectif Greenfriends. Le groupe de pratiques de la Sunshine Coast, Amma Australia, a créé ce jardin pour permettre à ses membres de se rassembler pour planter, récolter et cuisiner des repas pour les défavorisés. Cœurs et mains sont nombreux à se réunir pour partager avec tous l’abondance de la nature.