Grâce au concert organisé en juin à Paris, et grâce aux donations, ETW-France est à même de financer l’achat d’éléments de première nécessité et d’apporter une aide aux enfants réfugiés en Grèce.

Ces denrées sont achetées par AmmaGrèce, sur place, ce qui fait aussi marcher le commerce local, avec l’argent envoyé par ETW-France.
Voici le témoignage de l’équipe Amma Grèce (Hellas) et quelques photos.

« Nous voilà devant la porte du collège rue Sina, à Athènes, qui sert aujourd’hui de domicile fixe à 1200 réfugiés syriens dont 170 enfants. On est heureux d’apporter aux jeunes mamans de quoi prendre soin et nourrir leurs bébés, d’apporter aux enfants inscrits à l’école des sacs à dos et du matériel scolaire ainsi que quelques vêtements chauds et des gâteaux pour les plus petits.

On distribue des blousons aux enfants qui jouent dans les couloirs de ce vieil établissement et des chaussures a des jeunes filles silencieuses mais souriantes.

Dans la cour, le déjeuner est préparé dans une sorte de cuisine en plein air, dans quatre marmites ou mijote une soupe aux haricots.

Un sentiment de culpabilité est présent en nous tous : on se sent mal d’être si privilégiés et de pas pouvoir aider plus efficacement ces gens, qui comme nous, avaient avant la guerre, une maison, un travail, une vie sociale, une famille qui n’était pas séparée par la mort ou l’exil.

Après la rue Sina, c’est à Omonia, dans un grand hôtel abandonné qui est à présent occupé par des familles syriennes, que nous allons apporter ce qui nous reste de lait et de couches pour les 20 nouveau-nés.

Dans une chambre qui sert de salle de classe, des mandalas aux murs, coloriés par les enfants, nous rappellent qu’Amma est là.

On repart un peu tristes, beaucoup plus riches et très reconnaissants aux frères et sœurs de France qui ont aidé à ce que nous puissions acheter beaucoup plus de choses à offrir à nos frères et sœurs de Syrie. »

Amma-Grèce vient en aide aux enfants réfugiés de Syrie