(6-8 novembre, Toulon, France -Tournée européenne 2017)

Les participants aux programmes d’Amma à Toulon, dans le sud de la France, ont à nouveau rempli le Zénith Oméga pendant trois jours d’affilée. Cette année, une cérémonie spéciale a marqué à la fois la 30ème édition de la tournée européenne d’Amma et le 20ème anniversaire de sa venue dans le sud de la France. Pendant la cérémonie, Amma a été récompensée à deux reprises pour son œuvre en tant que guide spirituel et figure humanitaire.

L’association internationale « les Soldats de la Paix » a remis à Amma sa médaille d’or pour la paix. Le Président de l’organisation, Laurent Attar-Bayrou, s’est adressé aux milliers de personnes présentes en ces termes : « En tant que militaires issus de différents pays, nous avons combattu, armes à la main, pour l’amour de la paix, coiffés du casque bleu de l’ONU. Nous affirmons aujourd’hui que la paix durable ne peut venir que du cœur et de l’esprit des hommes. Ceux qui combattent à vos côtés, Amma, l’ont compris, tout comme nous. Votre combat, Amma, est aussi le nôtre. Amma, vous donnez un sens à la vie, en permettant à ceux qui n’ont rien d’espérer. Cette espérance est l’essence même de l’humanité. Avec vous et grâce à votre exemple et à votre joie, le pauvre découvre l’épanouissement et le riche gagne en humilité. Entièrement dévouée à votre mission, vous ébranlez les murs de l’indifférence. Sur cette terre, vous semez l’espoir ; dans cette eau vous puisez l’amour ; dans les cieux, vous faites s’épanouir et briller les cœurs. »

Avant de remettre la récompense à Amma, Laurent Attar-Bayrou a ajouté : « Nous ne sommes ni des pacifistes ni des va-t-en-guerre, nous sommes des hommes de terrain. Nous nous rassemblons pour trouver des façons de résoudre les conflits, pour les Droits de l’homme, l’éducation et le sport. Votre mission rappelle la nôtre. Vous aussi, vous êtes un Soldat de la Paix, et nous marcherons à vos côtés dans votre quête d’amour. »

La seconde récompense a été remise par Monique Robineau, déléguée du président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : « C’est un immense plaisir pour moi d’être ici ce soir avec vous, Amma, pour vous offrir la médaille de notre région, de la part de son président, M. Renaud Muselier. »

Monique Robineau a ajouté : « Votre darshan m’a permis de voir comment vous essuyez les larmes de tous ces gens et leur apportez l’espoir, grâce à l’amour que vous donnez à travers votre étreinte. Nous sommes très fiers de vous accueillir une fois de plus dans notre région, que vous avez emplie et embellie de tout votre amour. Dans ce monde brisé par les conflits et les crises qui conduisent au repli sur soi et à l’immobilisme, votre message et votre étreinte emplissent nos cœurs d’espoir et nos esprits de lumière. »

En remettant la médaille à Amma, Monique Robineau a déclaré : « Recevez ceci, avec toute la gratitude, le respect et l’amour de cette région et de ses habitants, pour célébrer tout ce que vous faites pour tant de gens ! Vous êtes l’ambassadrice de l’Amour et de la Paix dans le monde ».

Ces remises de médailles ont été suivies du lancement d’un nouveau livre : « Ce qu’Amma dit au monde », premier tome d’un ensemble de deux volumes, publiés aux éditions ‘Points’, et résumant les enseignements d’Amma par thèmes. C’est Joseph Arakel, prix national 2016 des « Victoires des Autodidactes » qui a reçu le nouveau livre. Joseph Arakel, collectionneur ayant amassé des trésors sur Saint François d’Assise, a offert une magnifique pièce en bronze de sa collection à Amma, en l’honneur des valeurs communes à ces deux géants spirituels que sont Amma et Saint François.

Les célébrations de l’anniversaire se sont terminées par une surprise spéciale : tout le public du Zénith s’est levé pour agiter des cœurs en papier tandis que, juste en face d’Amma, au fond de la salle, une feuille de papier blanche ou rouge à la main, plus de 1000 personnes se sont levées dans un bel ensemble pour ne plus former qu’un seul gros cœur rouge sur fond blanc.

L’autre moment-phare du programme a pris la forme d’un gâteau. Trois ans auparavant, Amma avait béni un projet particulier : la construction de la Maison de l’Espoir, un centre d’accueil de jour pour des adolescentes en difficulté. Cette année, les dévots à l’origine du nouveau centre ont apporté à Amma un gâteau décoré d’une boite à bijoux en forme de rose. Cachée dans la boite, la clé de la nouvelle Maison de l’Espoir, car le centre est sur le point d’ouvrir ses portes.

Ainsi l’amour d’Amma se fraie un chemin, comme une rivière décrivant des méandres, dans la vie de ceux qui n’ont même jamais entendu prononcer son nom. Depuis maintenant 30 ans, cette rivière coule, abreuvant les cœurs et les esprits de tous ceux qui la croisent en chemin ; même si beaucoup n’y mettent jamais le pied, ils sont touchés par ceux qui l’ont fait.

Découvrez les photos du programme de Toulon