Valeria Lumbroso, la réalisatrice de ce reportage, nous propose une belle note d’intention de son reportage :

« J’ai eu la chance de rencontrer Amma il y a 25 ans ; à l’époque les programmes avaient lieu dans une petite salle à Etampes, il n’y avait pas de tickets et quand on se sentait prêt, on s’avançait tout simplement dans la file.
J’ai toujours été frappée par la compassion d’Amma qui accueille toutes les personnes qui se présentent à elle et les étreint inlassablement, parfois pendant 24 heures d’affilée. Son étreinte est un soulagement pour ceux qui souffrent physiquement, qui sont pauvres ou malades, mais aussi pour ceux qui se sentent si seuls dans ce monde moderne fait de calculs et de stratégies, de luttes et de compétitions.
Je peux dire après toutes ces années, que chaque rencontre avec Amma a une dimension mystérieuse : il se produit une transmission subtile qui réconforte tout en donnant à voir qui on est et où on en est, ce qui permet d’avancer. C’est ainsi que je décrirais mon ressenti bien que ce ne soit qu’une approximation.

Depuis 25 ans, Amma a étreint une trentaine de millions de personnes et ses oeuvres humanitaires et caritatives se sont multipliées. En plus de venir en aide aux indigents, aux femmes, aux orphelins, aux personnes âgées et aux victimes de catastrophes, elle a créé en Inde des universités et de grands centres scientifiques à la pointe de la recherche. Je me suis souvent sentie petite par rapport à ce qu’elle a réussi à accomplir dans sa vie. Mais j’ai aussi compris que ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières et que chaque action réalisée dans l’esprit de service avait son importance. Dans ce reportage que nous avons tourné en 2014 au cours du programme de Toulon, Bri Dipamrita, la représentante d’Amma en France, témoigne de la compassion d’Amma sur des images de son étreinte et Patrick, un bénévole, présente les oeuvres qu’elle a fondées en Inde et dans le monde. C’est une bonne introduction pour les personnes qui ne connaissent pas encore Amma et qui ont le projet de la rencontrer lors de son passage à Paris ou à Toulon. »

Lien YouTube ici