(4 et 5 Juillet,  Arlington, Virginie – Tour des Etats-Unis 2017)

Tandis que les feux d’artifice du 4 Juillet explosaient au-dessus du Capitole, les cœurs explosaient de joie à l’intérieur du Marriott Gateway Crystal City d’Arlington, dans l’État de Virginie, qui accueillait Amma pour deux jours de programmes.

Entre deux célébrations, Amma a demandé à la foule présente au programme de se souvenir d’absolument chaque membre de notre  »famille humaine », et d’utiliser nos vies pour soulager ceux qui souffrent : « Puissent nos vies devenir une offrande qui allège la peine de ceux qui souffrent. Aujourd’hui, il y a tant de gens qui sont malades ou pauvres. Il y a plus de 2 milliards d’êtres humains vivant en dessous du seuil de pauvreté. Des centaines de millions de personnes sont illettrées. Nous avons tous une responsabilité envers eux. Nous devons leur donner à manger. Nous devons leur offrir la lumière de la connaissance. C’est notre devoir. Par essence, nous sommes tous un – tous enfants de la même mère. Puissions-nous le réaliser, nos cœurs unis dans l’amour. Nous n’avons pas besoin d’une révolution économique ou technologique, nous avons besoin d’une révolution venue du cœur – une révolution intérieure qui nous permette de percevoir autrui comme nous-même, d’être aimants et au service de tous. Ceci est le désir d’Amma. »

Pendant le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte) d’Amma, il y eut de nombreux spectacles culturels, notamment une pièce de théâtre mettant en scène les 10 incarnations de Vishnou (un des dieux de la trinité hindoue). Le célèbre danseur Divya Unni offrit une chorégraphie traditionnelle du sud de l’Inde à Amma.

À l’occasion de la fête du 30ème anniversaire de la venue d’Amma aux États-Unis, Amma a béni deux jeunes arbres qui seront plantés au Centre Amma de Washington D.C.

Après le Devi Bhava (soirée traditionnelle indienne), sur la route pour Toronto, Amma fit une halte avec le groupe du tour aux chutes du Niagara. Des mouettes s’élevaient dans les airs dans la brume des chutes d’eau de Horseshoe, non loin de là. Amma prit plusieurs galettes de riz, les émietta dans ses mains, et s’amusa à jeter des morceaux en l’air pour que les oiseaux les attrapent au vol. Puis elle s’éloigna un peu de la foule pour nourrir les oiseaux de ses mains. Un petit moineau s’aventura parmi le remue-ménage des grosses mouettes, et Amma lui sourit avec amour.

Pendant que le soleil couchant se reflétait dans la brume des cascades, un jeune garçon de 13 ans, Siddharth, chanta une chanson en hommage au Gange, tandis qu’Amma battait la mesure sur son siège.

Amma chanta un bhajan (chant dévotionnel) et guida une méditation pour tous avant de passer la frontière pour se rendre à Toronto pour la suite de ses programmes.

Découvrez les photos du programme d’Arlington