Le financement facilitera l’accès à une éducation gratuite dans la meilleure université privée de l’Inde, qui est aussi la cinquième meilleure au niveau national.

L’université Amrita a annoncé un nouveau programme de bourses pour aider 350 étudiants d’Afrique à se rendre en Inde afin d’y poursuivre des études supérieures. En accord avec la vision d’un lien commun entre l’Afrique et l’Inde pour promouvoir un développement durable, l’annonce a été faite lors du Sommet Amrita-Afrique à New Delhi lundi 18 avril 2022. Des ambassadeurs et des hauts-commissaires de toute l’Afrique ont assisté à cet événement organisé par des dignitaires de l’université.

Le ministre d’État aux Affaires Étrangères, V. Muraleedharan, était l’invité d’honneur. Swami Amritaswarupananda Puri, vice-président de la fondation d’Amma et président de l’université Amrita, a présidé l’événement. Sevala Naik Mude, secrétaire adjoint de l’Afrique centrale et de l’Ouest auprès du ministère des Affaires Étrangères, a animé le dialogue entre les dignitaires africains.

Amma s’est adressée à l’assemblée en visioconférence et a indiqué que quand nous saurons distinguer les différents types de connaissance que l’on souhaite acquérir, toute la société y gagnera.

« Il existe deux types d’éducation : l’éducation pour apprendre à gagner sa vie et l’éducation pour apprendre à vivre », a déclaré Amma. « Il est essentiel d’apprendre à gagner sa vie pour réussir au niveau académique et matériel, mais l’éducation pour apprendre à vivre dote les jeunes de connaissances, de compétences et des valeurs nécessaires pour mener une existence éthique et bénéfique. »

C’est ce deuxième type d’éducation qui permet à la société de véritablement grandir, car, ensemble, ses membres participent à la construction d’un monde meilleur au lieu de créer des conflits dus à la compétition. L’éducation ne devrait pas s’occuper uniquement d’amonceler des informations sur le monde, elle doit aussi permettre de comprendre quel rôle nous avons à jouer pour contribuer à l’ensemble.

Swami Amritaswarupananda a déclaré : « Laissez nos jeunes exceller dans tous les champs d’action, mais permettez-leur d’être de bons joueurs. C’est cela la compassion en action. Laissez-les être de bons joueurs pleins d’amour et de compassion à l’égard d’autrui. Outre l’excellence scientifique et technologique, l’université Amrita inculque un sens profond de la responsabilité sociale à ses étudiants. »

L’université Amrita et les pays africains concluront bientôt des accords dans les différents domaines d’études disponibles, y compris au sein des CHU des hôpitaux Amrita. En 2021, le National Institutional Ranking Framework (NIRF) a classé l’université Amrita meilleure université privée de l’Inde et cinquième meilleure université parmi les universités publiques et privées.

Le ministre d’État aux Affaires Étrangères, V. Muraleedharan a félicité l’université Amrita pour l’organisation de la rencontre et souligné que l’Inde est bien connue pour ses liens éducatifs durables avec l’Afrique. Il a déclaré que le ministère des Affaires Étrangères a une politique généreuse envers les étudiants africains qui leur garantit un bon suivi.

« Le système d’enseignement supérieur indien a connu des changements structurels au fil des ans, il est considéré comme le système d’enseignement supérieur le plus vaste au monde. Le campus Faridabad de l’hôpital Amrita sera une avancée majeure en termes d’éducation médicale et de soins de santé de qualité. Il assurera une connectivité avec Delhi et le ministère collaborera avec les installations et les opportunités connexes, » a-t-il ajouté.

L’événement s’est concentré sur les collaborations potentielles avec d’éminents délégués d’Afrique afin d’explorer les opportunités dans les domaines de l’éducation, de la recherche et des soins de santé, avec un accent particulier sur les admissions et les bourses offertes pour les programmes de premier cycle, de troisième cycle et de doctorat.

En outre, les collaborations au niveau des doctorats dans des domaines spécifiques comme le développement durable, les sciences sociales, l’ingénierie et la gestion ont été présentées. L’événement a également mis en évidence les 100 bourses de doctorat financées par l’université Amrita pour les étudiants très prometteurs, ainsi que les programmes de doctorat sur mesure pour les fonctionnaires du gouvernement.

Le docteur Bipin Nair, président du département des sciences de la vie de l’université Amrita, a prononcé le discours de bienvenue, le docteur Venkat Rangan, vice-président, le docteur Prem Nair, recteur, le docteur Maneesha Vinodini Ramesh ont parlé des différents domaines des études et des installations offertes par l’université. Le responsable des programmes de troisième cycle, docteur Krishnashree Achuthan, a exprimé ses remerciements et l’évènement s’est conclu par une séance animée de photos de groupe.

Parmi les représentants africains on trouvait :
– Stella Budiriganya, ambassadeur, République du Burundi
– Isse Abdillahi Assoweh, ambassadeur, République de Djibouti
– Mustapha Jawara, haut-commissaire, République de Gambie
– Ahmed Sule, ambassadeur, haut-commissariat du NigeriaChristopher E – Okeke, ministre, haut-commissariat du Nigeria
– Abdalla Omer Bashir Elhusain, ambassadeur, Soudan
– Anisa Kapufi Mbega, haut-commissaire, République unie de Tanzanie
– Kondi Mani, chargé d’affaires a. i., République togolaise
– Margaret L Kyogire, haut-commissaire adjointe, haut-commissariat de l’Ouganda
– Dr Godfrey Majoni Chipare, ambassadeur, République du Zimbabwe
– Jean-Baptiste Gagre, deuxième conseiller, Burkina Faso
– Théodore Dah, ministre conseiller, Côte d’Ivoire
– Leonardo Mola Laplata Mum, conseiller, République de Guinée équatoriale
– Errachid Alaoui Mrani, ministre conseiller, chef de mission adjoint, Royaume du Maroc
– Mehdi Boukourizia, premier secrétaire, Royaume du Maroc
– Moustapha Aboubacar Diori, premier secrétaire, République du Niger
– PV. Jayaraj, directeur général, Tanzanie
– Balunywa Baker N., attaché d’éducation, haut-commissariat de l’Ouganda

 

VOIR TOUTES LES PHOTOS