Le mental a besoin de se nourrir de bonnes pensées chaque jour

(12 et 13 avril, Trissur, Kérala – Tour de l’Inde 2019)

Pendant deux jours, le festival du temple Brahmastanam (spécialement consacré par Amma) de Trissur s’est déroulé en présence d’Amma. Parmi les invités spéciaux figuraient Suresh Gopi, député de Sabha Rajya et Mar Aprem, métropolite de l’église syrienne chaldéenne. S’adressant à la foule, Mar Aprem a déclaré : « Amma, qui prie pour la terre entière, est la fierté du Kérala, la fierté de l’Inde. Elle devrait recevoir le Prix Nobel de la Paix. »

Lors du programme public, Amma a remis de jeunes arbres aux membres d’AYUDH, venus présenter leur projet de bosquets sacrés et de plantation d’arbres médicinaux aux abords des temples.

Les enfants des écoles inspirées par Amma ont présenté une palette de programmes culturels pendant qu’Amma donnait le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte).

La chaleur étouffante n’a pas empêché les gens d’attendre patiemment pour voir Amma, l’écouter et participer à sa méditation guidée. Ils avaient mis de côté toutes leurs autres occupations pour passer du temps auprès d’Amma. Qu’importaient la sueur et la poussière pourvu qu’ils puissent être en la présence d’une grande âme.

Amma a prononcé un discours : « Autant notre corps a besoin chaque jour de bonne nourriture, autant notre esprit a également besoin chaque jour de se nourrir de bonnes pensées. Si nous n’avalons que de la mauvaise nourriture, notre corps ne tardera pas à être en mauvaise santé et à tomber malade. De la même façon, les mauvaises pensées affaibliront notre esprit et le rendront malade. Élevons plutôt notre esprit en le nourrissant de pensées pures. C’est à cette condition seulement que nous vivrons en paix.

Au cours de notre brève existence humaine, ce qu’il est possible d’apprendre sur le monde extérieur sera toujours extrêmement limité. On ne peut pas parler à propos de ces informations de connaissance véritable. Seule la méditation peut nous permettre de saisir la profondeur, l’omniprésence et la plénitude de la vie.

Il ne nous viendrait jamais à l’idée d’autoriser des inconnus à garer leur véhicule dans notre garage. Mais sommes-nous aussi vigilants à l’égard des pensées qui viennent s’incruster dans notre mental ? Faisons preuve de discernement pour arriver à identifier les pensées qui méritent d’occuper notre esprit et rejeter celles qui ne valent pas la peine. La méditation a pour vocation d’apaiser et d’immobiliser le mental agité. Lorsque les pensées cessent grâce à la méditation, le mental devient plus pur et plus subtil. Le mental se met alors mieux au diapason de l’univers. Dans ce calme, la connaissance inconnaissable se laisse connaître. »

Après ce dernier programme du tour de l’Inde 2019, Amma partit pour l’Australie pour des programmes publics qui se dérouleront dans quatre villes de la côte est du pays.

Découvrez les photos du programme de Trissur