(13 et 14 janvier, Trivandrum, Kérala – Tour de l’Inde 2018)

Amma est arrivée à Trivandrum pour deux jours de programmes au cours desquels des milliers de personnes allaient recevoir le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte) dans un temple Brahmasthanam (temple spécial consacré par Amma). Chaque jour, Amma a donné un enseignement, conduit des bhajans (chants dévotionnels) et guidé une méditation collective. Dans son discours, elle a conseillé de « gagner de l’argent pour vivre et non pas de vivre pour gagner de l’argent. Si nous rejetons nos valeurs, pour ne concentrer notre mental et nos pensées que sur l’argent, notre amour ne sera pas authentique. De plus, nous aurons toujours une approche mercantile. Ce n’est pas juste d’opposer spiritualité et acquisition de richesses ou satisfaction des désirs. Il n’y a pas de mal à devenir riche ou à satisfaire ses désirs, mais la spiritualité insiste pour que cela soit fait honnêtement. »

Comme Amma est arrivée au temple Brahmasthanam le jour de l’anniversaire de Swami Vivekananda (yogi indien qui a fait connaître le yoga en Occident), Amma a été accueillie à son arrivée sur la scène par un groupe d’enfants déguisés en Swami Vivekananda.

À l’occasion de sa venue à Trivandrum, Amma a consacré cinq cents toilettes publiques destinées aux bénéficiaires locaux. De même, un système spécial de purification d’eau nommé Jeevamritham a été installé dans cinq municipalités pour fournir à la population rurale de l’eau potable filtrée et contribuer ainsi à combattre la mortalité et les épidémies provoquées en 2017 par une eau contaminée.

Un capital de départ a également été donné aux femmes du groupe autogéré du district. Étaient présents aux célébrations le député O. Rajagopal, l’écrivaine Aswathi Thirunal Gowri Lakshmi Bayi – qui ont aidé à remettre des certificats de compétence à divers bénéficiaires du programme d’action sociale.

Les écoliers d’Amrita Vidyalayam (école inspirée par Amma) étaient également présents et ont présenté divers programmes culturels tout au long des deux jours de programmes.

De nombreux ministres, hauts fonctionnaires, artistes et savants sont venus voir Amma pendant les deux jours de darshan et de célébrations, parmi lesquels Resul Pookkutty, concepteur sonore pour le cinéma, récompensé par un Oscar, et K. Sivan, directeur de l’ISRO (organisation indienne pour la recherche spatiale). Parlant de son expérience, Resul a déclaré : « J’ai ressenti une abondance d’amour ce matin, l’affection d’une mère, ce qui me manquait probablement depuis des années après le décès de la mienne… ». Sivan était venu en famille. « Chaque rencontre avec Amma me donne énormément d’énergie et d’inspiration pour vivre le reste de l’année », a déclaré M. Sivan, connu comme étant le père des vols spatiaux indiens. À peine quelques jours avant, M. Sivan a d’ailleurs organisé la mise en orbite de 104 satellites, dans le cadre d’une seule et même mission. Coïncidence : l’Inde a mis sa centième fusée en orbite juste quelques jours avant le début des célébrations.

La venue d’Amma s’est achevée après deux jours de célébration très joyeux ; Amma est ensuite partie pour Kayana Kumari, où aura lieu le programme suivant.

Découvrez le programme de Trivandrum en images