(20 mars 2015- Tour de l’Inde 2015)

Après le programme de Bangalore, Amma et le groupe du tour ont pris la direction du nord, pour se rendre à Hyderabad, anciennement située dans l’État d’Andhra Pradesh et maintenant incluse dans l’État de Telangana. Ce serait la première visite d’Amma dans ce nouvel État.

Sur la route d’Hyderabad, Amma s’est arrêtée avec le groupe du tour sur le terrain d’une usine située sur le bord de la route. Cela faisait des années que le directeur de l’usine regardait les entretiens hebdomadaires d’Amma diffusés dans sa langue à la télévision locale mais il n’avait jamais eu la possibilité de la rencontrer en personne. Imaginez sa surprise lorsqu’il vit Amma et le groupe du tour arriver à l’usine !

Durant les heures qui suivirent, Amma s’assit au milieu du groupe et du directeur de l’usine accompagné de sa famille, tous ravis. Elle chanta des bhajans (chants dévotionnels)et mena une discussion sur la préservation de la nature. Amma rappela que du temps de nos ancêtres on n’avait pas besoin d’éducation à la préservation de l’environnement car on considérait alors que la nature entière faisait partie du créateur. On voyait le créateur et la création comme une entité et non pas comme deux choses séparées.

Amma et le groupe du tour arrivèrent finalement au bel ashram de Hyderabad à 4 heures du matin, après un jour et une nuit complets de voyage.

Dans la journée, Amma rencontra l’un des officiers les plus haut gradés de la police locale. Un fonctionnaire qui l’accompagnait put aussi rencontrer Amma pour la première fois. Il dit à Amma qu’il ne croyait pas en dieu mais qu’il croyait en la bonté. En écoutant cela, Amma lui répondit qu’elle appréciait beaucoup sa franchise et que pour elle, dieu n’était rien d’autre que l’incarnation de toutes les nobles qualités. Elle lui dit que si lui-même ou n’importe qui d’autre était capable de vivre en accord avec la bonté et les valeurs, c’était suffisant.

Durant les deux jours du programme, Amma enchanta les autochtones en menant la manasa puja  (rituel d’adoration) ainsi que de nombreux chants en langue telegu.

Amma étendit le programme de bourses d’études Vidyamritam à 1000 nouveaux bénéficiaires, parmi lesquels 65 élèves des centres AmritaCREATE des villages de Kodur à Telengana, et de Gudipaticheruvu à Seemandhra.

Des élèves du centre de Kodur exécutèrent leur danse Kolattam traditionnelle au cliquetis de cymbales fixées sur des bâtons.

Des élèves des écoles d’Amma présentèrent également plusieurs programmes culturels.

À la fin du programme du dernier jour, le darshan (étreinte) se termina à 3 heures 30 du matin. Amma quittait le hall quand un homme l’arrêta pour lui offrir un paquet d’encens et de camphre. Elle lui demanda s’il avait bu. Embarrassé, l’homme répondit que oui. Amma lui dit que dieu n’avait pas besoin de cadeaux d’ordre matériel, mais que ce qu’il fallait, c’était la pureté de pensée et d’action.

Amma conclut le programme en chantant « Guruvadi Vani Sun Lo » – qui signifie « écoutez les paroles des Maîtres ».

Découvrez le programme d’Hyderabad en photos