En décembre 2021, Amritsree, des groupes d’entraide autogérés bénéficiant du programme d’autonomisation, d’éducation et d’emploi des femmes, entre dans sa 17ème année. Actuellement, Amritasree comprend 15 000 groupes avec plus de 250 000 membres dans 21 États indiens. La plupart des membres vivent en milieu rural dans des villages isolés.

Cette année, pour marquer l’évènement, la fondation d’Amma a organisé un rassemblement à Amritapuri pour lancer la deuxième partie d’un programme d’assistance d’une valeur de 4,1 millions d’euros accordés aux victimes du covid  : aide financière, colis alimentaires et vêtements. L’aide est également destinée aux personnes touchées par les récentes inondations du Kérala.

Prenez en mains les rênes de votre vie, devenez un modèle !

Amma a expliqué que ce soutien est accordé à ces femmes parce qu’elles font de leur mieux :  « Les femmes des groupe  Amritasree d’Amma font véritablement de leur mieux pour voler de leurs propres ailes, sans rejeter la responsabilité sur quelqu’un d’autre, ni dépendre d’autrui, ni accuser les autres. Si on se concentre sur les défauts et les faiblesses des autres, on n’a plus le temps de faire quoi que ce soit. Prenez plutôt fermement en mains les rênes de votre vie et avancez. Suivons ce modèle. Amma a entendu parler et été témoin de nombreux exemples de changements sociaux dans votre environnement et dans votre vie opérés grâce à votre unité et à vos actions communes lorsque vous avez assumé vos responsabilités. De nombreux membres d’Amritasree ont pu investir de l’argent et devenir auto-entrepreneuses. Les bénéfices de leurs entreprises ont permis à beaucoup d’entre vous de construire des maisons pour les sans-abri, de financer des mariages ou de donner de l’argent à des malades pour se faire soigner. Même si ces gens n’avaient pas grand-chose, ils avaient l’habitude de donner ce qu’ils avaient gagné à la sueur de leur front. Il y a beaucoup d’exemples de ce genre dans chaque groupe. Amma pense que mieux cela sera compris, plus nous serons en mesure d’opérer un grand changement. Soyez courageux, n’ayez pas peur, ayez pleinement confiance en vous.

Manifestez-vous ! Éveillez-vous et volez de vos propres ailes. Mais en même temps, regardez en arrière de temps en temps. Car l’enfant suit sa mère. Que les mères n’oublient pas d’être de bons modèles pour leurs enfants. Cela demande un peu de patience. Cultivons-la. Dieu a accordé aux femmes le précieux don d’accueillir la vie en leur sein. Le sein maternel est l’esprit de maternité. L’amour, la patience et la compassion sont tous inclus dans cette maternité.

La force féminine des qualités maternelles est la base même de cet univers. Lorsque le père gronde l’enfant, on voit la mère le consoler avec un câlin affectueux. Même s’il arrive que la mère gronde l’enfant et lui donne une fessée, lorsque le père se met en colère, elle prend rapidement l’enfant dans ses bras pour le consoler. C’est à cette compassion que l’univers doit sa survie », a déclaré Amma.


Il n’y a rien de plus sacré que de ressentir la douleur de ceux qui souffrent.

Arif Mohammad Khan, gouverneur du Kérala, a participé virtuellement au lancement des aides distribuées aux membres des groupes Amritasree. Il a expliqué combien il avait été profondément ému par l’histoire d’une pauvre villageoise qui avait parlé à Amma d’une maladie affectant les volailles de son village et par le temps qu’Amma avait consacré à en parler avec cette femme.

« La mort de deux ou trois poules peut sembler peu de choses à la personne qui voit ça de loin. Mais la pauvre femme gagnait sa vie grâce à son élevage de volailles. La villageoise a vu sa vie basculer en voyant ses poules mourir », a déclaré Mr. Khan.

« Amma s’en est rendu compte et a considéré qu’il était de son devoir de lui donner de l’attention et de la consoler. Le message d’Amma, c’est qu’il n’y a rien de plus sacré que de ressentir la douleur de ceux qui souffrent. C’est l’essence de toute dévotion. »

Depuis le début de la pandémie de covid en 2020, la fondation d’Amma a offert près de 5,9 millions d’euros d’aide financière directe aux membres de ces groupes d’entraide. Puisque la pandémie se poursuit sans trêve, Amma a décidé d’accorder maintenant une aide financière supplémentaire de 4,1 millions d’euros. Ce qui élève le montant total versé depuis le début du covid à près de 10 millions d’euros. Ces contributions en avril 2020 au titre de mesures d’urgence liées au covid se déclinent comme suit : 1,2 million d’euros versé au Fonds d’Urgence du Premier ministre indien et 0,35 millions d’euro versés au Fonds d’Urgence du chef du gouvernement du Kérala en avril 2020.

Chaque année, à l’occasion de l’anniversaire du lancement d’Amritasree, la fondation d’Amma fournit un capital de départ de 353 euros à chaque groupe d’entraide. Des saris sont également distribués aux membres. Même lorsque l’épidémie de covid a frappé en 2020, Amma a veillé à ce que les membres d’Amritasree reçoivent toute l’aide nécessaire, y compris des colis alimentaires.

Le ministre d’État des Affaires étrangères, M. V. Muraleedharan, et les députés MM. C.R. Mahesh et Vijayan Pillai Sujith ont également participé au bon déroulement de l’évènement.

VOIR TOUTES LES PHOTOS