Servons-nous des machines et aimons les gens !

 

(Singapour, 30 avril – 2 mai 2019)

Amma est arrivée à Singapour au petit matin du 30 avril, pour trois jours de programme au Palais des Congrès et des Expositions de Marina Bay.

Le programme du soir du 30 avril a attiré un nombre de participants sans précédent, reflétant le plus large éventail de la société jamais vu au programme d’Amma à Singapour. Pendant que les dévots faisaient la haie dans les allées pour accueillir Amma, le hall frémissait d’excitation et d’impatience. Plus de cinquante femmes ont réservé à Amma un accueil « vert » en brandissant joyeusement de grandes feuilles de palmier joliment et finement tissées.

Le Président de la Société Amrita a souhaité la bienvenue à Amma et à la foule. Il était accompagné des membres de l’organisation interreligieuse (IRO) composée de croyants hindous, zoroastriens, bouddhistes, taoïstes, jaïns, chrétiens, musulmans, sikhs et bahai’is.

Le Président a déclaré : « Nous sommes éternellement reconnaissants envers Amma de nous accorder le privilège d’organiser ses programmes à Singapour depuis 32 ans. En effet, les tout premiers programmes d’Amma à l’extérieur de l’Inde ont eu lieu ici, en mai 1987. Pour chacune des personnes présentes, ce fut une expérience sans précédent qui lui a ouvert les yeux et réchauffé le cœur ». Le Président a poursuivi en soulignant l’influence simple et pourtant profonde qu’Amma exerce sur des gens de tous les âges, de toutes les communautés religieuses et ethniques de Singapour. « Avec son message d’amour et de service, Amma inspire, élève et réunit des gens de toutes les nationalités et de toutes les religions, en les éveillant à leur unité spirituelle fondamentale. »

M. R. Jayachandran, Haut Commissaire de Singapour à l’Île Maurice et Président du bureau du conseil de dotation hindou, a également parlé du nombre incroyable de projets humanitaires entrepris par le Mata Amritanandamayi Math. Il a mis l’accent sur le nombre époustouflant d’initiatives promues par Amma et répété qu’Amma défie les limites des capacités humaines.

 

Désireuse d’honorer la volonté d’Amma de permettre à tous d’avoir accès à une éducation de qualité, la Société Amrita a lancé le programme « Bourse Amrita » en 2007. Le programme accorde des bourses à des élèves méritants de différentes écoles secondaires de la région. Trente des cinquante bénéficiaires de cette année, des élèves des écoles secondaires Woodlands et Marsiling, sont montés sur l’estrade pour recevoir leur bourse.

Lors de la cérémonie suivante, des représentants des enfants, des jeunes et des femmes de la société Amrita ont reçu des graines à faire germer, pour marquer le lancement officiel de leur nouvelle initiative, « Faites vos propres graines germées », destinée à nous connecter à la nature et à nous encourager à faire pousser et consommer nos propres graines germées chez nous.

L’année 2019 ayant été déclarée année vers le Zéro Déchet à Singapour, le programme d’Amma à Singapour a adopté des mesures conscientes par le biais de différentes initiatives vertes, pour un mode de vie durable et empathique. Des avancées ont été réalisées dans les domaines de la réutilisation et du recyclage ainsi que pour réduire l’utilisation du plastique et lutter contre le gâchis alimentaire. Autres nouveautés pendant le programme : les projets « Parrainez un repas » et « Payer pour un autre » ont permis à tous ceux qui le souhaitaient de prendre les délicieux repas servis dans l’espace restauration.

 

Dans son enseignement spirituel, Amma a parlé de l’impact des gadgets électroniques modernes sur la société. « La plupart des gens vivent dans un monde virtuel. Si nous n’arrivons pas à donner aux membres de notre famille ne serait-ce qu’un peu de l’attention que nous consacrons à nos gadgets, la famille a-t-elle encore un sens ? Pour beaucoup, leurs relations se limitent aux contacts enregistrés dans le téléphone. Nous ne recherchons plus les contacts face à face… En limitant nos relations à des interactions avec des machines, nous donnons notre propre conscience en gage à la machine inconsciente. Servons-nous des machines et aimons les gens. Que jamais le slogan de notre société ne devienne : « Servez-vous des gens et aimez les machines. »

Après son enseignement, Amma a chanté des chants dévotionnels et guidé une méditation collective incluant une prière pour la paix dans le monde. Amma a ensuite commencé à donner le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte).

Des membres des sections enfants et jeunes inspirées par Amma ainsi que des orchestres et troupes de danse ont offert des spectacles spirituels, artistiques et culturels à Amma et à la foule des participants, au fil du darshan.

La cérémonie du rituel pour la paix dans le monde a eu lieu le dernier soir, avant le darshan. Dans un flux incessant, Amma a étreint avec amour chacun jusqu’au lendemain matin. À la fin des trois jours de programme, des appels en écho de « Mata Rani Ki Jai » ont retenti dans le hall quand Amma est repartie pour l’Inde.

Découvrez toutes les photos