Quels services désintéressés avons-nous rendu à autrui ?

(25 décembre 2018, Amritapuri, Inde – Célébrations de Noël)

Chaque année, la communauté d’Amritapuri fait de Noël un événement inoubliable et festif. Des dévots du monde entier sont venus participer aux célébrations et aux spectacles culturels en présence d’Amma.

Un Noël traditionnel allemand a préludé à la soirée. De jeunes enfants et adolescents de plusieurs nationalités ont ensuite mis en scène, dansé et illustré en musique un épisode de la vie de Jésus.
Puis ce fut le tour d’une danse traditionnelle chinoise, suivie d’un mime très applaudi qui racontait l’histoire d’un vieil homme essayant de retrouver des souvenirs d’enfance et l’innocence de son cœur d’enfant. Divers enfants résidant à Amritapuri ont présenté une chorégraphie sur les dix incarnations du Seigneur Vishnou (un des trois dieux de la trinité hindoue). Après « Douce nuit » en point d’orgue, la soirée s’est poursuivie avec une comédie musicale sur le thème de l’amour et de la compassion, pour s’achever par un gospel interprété magistralement.

Dans son message de Noël, Amma a déclaré : « Aujourd’hui nos valeurs spirituelles se noient dans un flot de confort et de plaisir. Plutôt que de célébrer Noël dans la prière, les gens préfèrent s’adonner à des réjouissances superficielles.
Noël 2018 pourrait être une bonne occasion de se livrer à quelques réflexions : « Combien de bonnes actions ai-je faites au nom de Dieu cette année ? Combien de larmes ai-je été capable d’essuyer ? Est-ce que j’ai fait quelque chose qui a illuminé un tant soit peu la vie de quelques-uns ? » Consacrons un peu de temps à ce genre d’introspection : « En 2018, quand des gens m’ont raconté leurs malheurs, est-ce que j’ai consacré un peu de temps à les écouter ? Est-ce que mes paroles ont été un tant soit peu réconfortantes ? » Tournons notre regard à l’intérieur et réfléchissons un peu : « Sur les 24 heures qui me sont données chaque jour, est-ce que j’ai été capable d’en consacrer au moins une à du bénévolat désintéressé ? » C’est de cette manière, que nous pouvons évoluer et devenir de véritables êtres humains. »

Dans l’esprit de Noël, Amma a chanté « Only love » en anglais : « Seul l’amour est notre guide de lumière, seul l’amour peut guérir et unir, seul l’amour brille très fort, seul l’amour peut venir à bout de la nuit. » Tout de suite après, elle a mis la foule en joie avec un Mata Rani (chant en l’honneur de la mère divine) à tout rompre.  Après une prière et une méditation pour la paix dans le monde,  une autre tradition de Noël bien établie à Amritapuri a eu lieu : la bénédiction d’un gâteau au chocolat dont chacun reçut une part…

Toutes les photos du Noël à Amritapuri