(13 et 14 février – Kovai, Tamil Nadu – Tour de l’Inde 2016)

C’est en présence d’Amma, dans le temple consacré par elle en 2001, que le festival Brahmasthanam de Kovai s’est déroulé sur deux jours.

En arrivant d’Amritapuri (l’ashram où elle réside), Amma s’est entretenue de manière informelle avec les bénévoles locaux. Elle a chanté et servi le dîner à chacun. Ensuite elle a demandé que quelqu’un raconte une anecdote ou une histoire drôle. Une enseignante de la région a raconté une histoire vécue : alors qu’elle donnait un cours sur les valeurs morales à des élèves de 9 ans, l’un d’entre eux a posé une question : « Pourquoi Kamsa n’a t-il pas mis Devaki et Vasudeva dans deux chambres séparées, puisqu’il savait que leur enfant finirait par le tuer ? »

L’institutrice avait répondu à son élève que Kamsa n’était pas assez intelligent, qu’il était orgueilleux et ignorant. Mais Amma a dit que la réponse était incorrecte et elle a ajouté qu’il faut enseigner aux enfants que personne ne peut arrêter le destin. Ce qui doit arriver, arrivera … Personne ne peut l’empêcher ; c’est ce que l’institutrice aurait dû répondre à son élève.

Après la distribution du prasad (offrande de nourriture), Amma a fait venir un Mexicain du groupe du tour pour lui demander de danser. Il a répondu qu’il danserait volontiers si Amma chantait pour lui ; c’est donc pour la plus grande joie de tous qu’Amma a chanté et dansé.

Pendant les deux jours de programmes, Amma a donné un satsang (discours à portée spirituelle), chanté des bhajans (chants dévotionnels) et donné le darshan (sa bénédiction sous forme d’étreinte). Dans son discours, elle a passé en revue les quatre problèmes auxquels est confrontée la société actuelle : « l’éducation au détriment des valeurs morales, la sophistication au détriment de la culture, le développement au détriment de la nature et une façon de vivre au détriment de la santé. »

Tout au long des programmes, on a remarqué la présence de nombreux bénévoles actifs venant de l’école locale Amrita Vidyalayam et du campus régional de l’université Amrita. En plus de leur bénévolat, les élèves et étudiants ont présenté un éventail de spectacles culturels.

À la fin du programme final, bien longtemps après minuit, après avoir étreint les dernières personnes désireuses de passer au darshan, Amma a ravi tout le monde avec deux bhajans supplémentaires et chacun est reparti le cœur rempli.

Découvrez le programme de Kovai en images