Le Sannyas est un état de renoncement total qui commence et s’achève avec la compassion

(Vendredi 13 mars 2020. Ashram d’Amritapuri, Inde)

À Amritapuri, 28 hommes et 30 femmes, disciples d’Amma de longue date, ont été formellement initiés au Sannyāsa (la robe ocre), en même temps que 112 disciples masculins et 99 disciples féminines l’ont été au Brahmacharya (la robe jaune). Les cérémonies ont commencé au petit matin, avec des rituels védiques du feu et des récitations védiques.

C’était la première cérémonie d’initiation conduite par Amma depuis 22 ans. Néanmoins, à cause de la menace du coronavirus et compte tenu des efforts déployés par le Gouvernement et les autres organisations pour résoudre le problème, la cérémonie d’initiation a été réservée aux seuls résidents de l’ashram et aux personnes présentes à Amritapuri à cette période.

Tarpanam

La cérémonie d’initiation au Sannyāsa inclut le jeûne, le silence, la récitation d’un mantra et la méditation pendant cinq jours, le rasage de la tête ainsi qu’une série de rituels de passage, nommée tarpanam, qui symbolisent la rupture de toutes les relations personnelles et la conclusion de toutes les obligations sociales d’un individu dans la société. L’avant-dernier jour de la cérémonie, les futurs sannyāsins ont effectué cette série de rituel tarpanam – en rendant grâce à tous les êtres vivants et non-vivants de ce monde et des autres mondes, à leurs aïeux et leurs proches sur sept générations, aux Rishis (sages aux origines des Vedas), et enfin ils ont procédé à leur propre rite funéraire en symbole de rupture avec toutes les relations mondaines.

Initiation au Sannyāsa

Après les rituels védiques et les récitations du matin, ceux qui étaient sur le point de recevoir le rite initiatique du Sannyāsa ont participé au rituel védique sacré du feu , à huis clos. Amma a fait la grâce d’être présente à cette cérémonie privée et de remettre personnellement leur robe et leur nouveau nom aux moines et nonnes nouvellement initiés, comme le veut l’ancienne tradition. Ils ont ainsi été ordonnés dans la plus ancienne lignée monastique de grands sages et moines de l’Inde. Selon la vision des Vedas, contenue dans l’expression sanskrite  » atmano mokshartham jagat hitaya ca » , la vie du sannyāsin est dorénavant exclusivement consacrée à la libération et à l’élévation du monde.

L’initiation au Sannyāsa est donnée uniquement aux disciples ayant été guidés spirituellement pendant plusieurs décennies par Amma, ayant intégré et mis en pratique ses enseignements et ayant acquis une connaissance profonde des Védas et des autres philosophies de l’Inde.

Amma et les nouveaux sannyāsins se sont ensuite dirigés vers le hall principal où toute l’assistance assise les acclama avec un amour et un respect immenses. Amma a demandé à tous de s’unir dans la prière et de participer à une méditation spéciale pour la paix dans le monde. Chaque nouveau sannyāsin a ensuite été présenté au public à qui Amma a demandé de répéter leurs noms trois fois à haute voix.

S’exprimant à cette occasion, Amma a déclaré : « Le Sannyãs est un état de total renoncement, où l’on maîtrise même le mental et la multitude des pensées. Mais le simple fait de porter la robe ne permet pas de s’établir dans cet état. Chaque instant doit être empli de vigilance, d’amour et de foi alors que le sannyãsin s’efforce d’atteindre ce but. Nous devons cultiver l’attention à chaque mot, chaque regard, chaque pensée et chaque action. » Amma a aussi demandé à chacun de prier pour les nouveaux sannyãsins, en ajoutant : « Pour le sannyãsin au service du monde, tout devrait commencer et s’achever dans la compassion ».

Les sannyāsins se sont ensuite avancés dans la foule en demandant l’aumône, signifiant ainsi qu’ils étaient devenus des serviteurs du monde et qu’en conséquence ils s’en remettaient dorénavant à Dieu pour tout.

Après cela, les 211 disciples hommes et femmes restants ont été formellement initiés au brahmacharya en acceptant la robe jaune remise par Amma et en recevant avec amour le nouveau nom qu’elle leur donnait.

Demander l’aumône

Suivant la tradition de l’ordre monastique Puri, les sannyāsins se sont rendus à pied à la plage pour briser les bâtons qui leur avaient été donnés lors de l’initiation avant de les jeter dans la mer. Ils ont ensuite cuisiné ce qu’ils avaient reçu en aumône avant de le partager avec leurs frères et sœurs récemment initiés. Voici ci-dessous quelques explications au sujet de ce qui s’est passé lors de cet événement si auspicieux.

La robe ocre symbolise le feu intérieur de l’abnégation. La robe jaune indique les prémices de ce feu du renoncement. Le sannyāsin homme reçoit un nouveau nom commençant par « Swami » et se terminant par « Ananda Puri » ; alors que la sannyāsin femme reçoit un nouveau nom commençant par « Swamini » et se terminant par « Prana ». Le nouveau nom du brahmachari homme commence par « Brahmachari » et se termine par « Chaitanya » ; et celui de la brahmacharini femme commence par « Brahmacharini » et se termine également par « Chaitanya ».

Le Mata Amritanandamayi Math appartient à l’ordre Puri des dix lignées monastiques établies par Jagadguru Sri Adi Sankaracharya. Swami Amritaswarupananda Puri a été le premier disciple d’Amma à recevoir l’initiation au sannyāsa en 1989. À sa suite, des douzaines d’autres disciples indiens et étrangers ont également été initiés.

Toutes les photos de l’initiation