(28 et 29 novembre à Houten, Pays-Bas, Tour d’Europe 2017)

Malgré un programme en milieu de semaine cette année, le centre d’exposition Expo Houten a de nouveau débordé de dévots et de nouveaux venus recevoir le darshan d’Amma (son étreinte), écouter ses enseignements, ses bhajans (chants dévotionnels) et prier ensemble pour la paix dans le monde. Ils sont venus de toute la région y compris de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas et de plus loin encore.

À son arrivée de Chalons en Champagne la veille au soir, Amma a servi un repas aux bénévoles en guise de prasad (offrande), puis a tenu une session de questions/réponses,  conduit des bhajans et une méditation.

Devant la foule, Amma a souligné que la compassion était le principe fondamental de l’harmonie de la vie sur terre : « La compassion est la loi inconditionnelle de la création. Le commencement, la survie et l’aboutissement de chaque individu, de la société et du monde sont dans la compassion.»

Ont accueilli Amma aux Pays-Bas : M. Venu Rajamony, ambassadeur de l’Inde aux Pays-Bas, J. Heringa, professeur de l’université libre d’Amsterdam, et Lucia Rijker, championne du monde de boxe et de kick-boxing et célèbre actrice d’Hollywood,.

Dans son allocution, le professeur Heringa a dit : « Tous les scientifiques avec qui j’ai été en contact à l’université Amrita s’inspirent directement d’Amma. Quand Amma rencontre un ou une chef de département de l’université Amrita, elle lui demande : « Qu’as-tu fait cette semaine pour rendre le monde meilleur ? » Ainsi, ils savent très précisément où ils vont et comment réellement essayer de changer notre monde. Ce n’est donc pas uniquement de la science pour l’amour de la science.

Nous, Néerlandais privilégiés, pouvons tirer une leçon du formidable du projet AmritaSeRve. À ce jour, il y a au moins 200 des villages les plus pauvres de l’Inde qui bénéficient notamment de cours en ligne. Les femmes s’émancipent et se rendent totalement incontournables en apprenant à construire des toilettes. Ainsi, on voit des villages sortir de la pauvreté en 2 à 3 ans grâce à ces activités basées sur des connaissances scientifiques. Et les ruraux trouvent du travail et rendent le monde meilleur. C’est vraiment inspirant d’apporter une petite pierre à cet édifice par le biais de la coopération. C’est très instructif. Et nous espérons pouvoir contribuer à l’amélioration du monde. Je veux dire une dernière chose. Aujourd’hui, dans la déclaration des missions de l’université libre d’Amsterdam figure une simple phrase : améliorer le monde. Et vous pouvez tous imaginer qui nous a directement inspirés : Amma. »

M. Rajamony a illustré l’importance d’Amma pour l’Inde et pour le monde. « Amma est un véritable soldat de la paix. Tout au long de sa vie, Amma a toujours répandu un message de paix et de non-violence. En Inde elle a créé un important réseau d’institutions qui fournissent une éducation et des installations médicales de classe mondiale. Et ce réseau s’agrandit de jour en jour… Les projets d’Amma cherchent à essuyer les larmes d’absolument tout un chacun. » L’ambassadeur a poursuivi : « Je suis relativement nouveau ici aux Pays-Bas, j’ai été nommé ambassadeur début juin et cela fait seulement cinq mois que je suis ici. Mais si on me demandait : « au cours de ces cinq mois, quelle manifestation a été la plus porteuse de joie ? », je dirai : « celle d’aujourd’hui, accueillir Amma ici, passer du temps avec elle et demander sa bénédiction. »

Lucia Rijker a déclaré : « Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je vis avec Amma. Amma me touche et ouvre mon cœur. Amma me fait prendre conscience de mes tendances et m’étreint consciemment et complètement avec mes défauts. Amma aime tout le monde inconditionnellement. Amma, je suis extrêmement reconnaissante que tu sois dans ma vie, que je puisse venir à toi avec tous mes soucis. À chaque fois, tu me permets d’ouvrir mon cœur pour être une personne plus profonde, plus sage et plus aimante et c’est ce que je vous souhaite à tous ici aujourd’hui. »

Pendant les programmes, les bénévoles belges et néerlandais d’Amma ont présenté des danses traditionnelles indiennes. Le message des danses semblait faire écho à celui de Mme Rijker ainsi qu’aux paroles du professeur Heringa : « Amma, recevons l’amour inconditionnel que tu nous donnes et rends-nous plus sages et plus aimants. Rendons ce monde meilleur. »

Le programme de Houten en photos