Développer nos qualités divines par l’amour et la compassion

(14-15 janvier, Chennai, Tamil Nadu – Bharata Yatra 2015)

Les 14 et 15 janvier derniers, après une interruption de deux ans, Amma s’est rendue dans son ashram de Chennai pour un festival Brahmastanam.

Amma est arrivée le 13 janvier, c’est-à-dire la veille de la fête de Pongal. En servant le dîner à tout le monde, elle a demandé aux dévots de raconter des histoires spirituelles et d’expliquer le sens profond de Pongal.

Après ses bhajans, le satsang et la Manasa puja du 15 janvier, c’est Amma qui a délivré un message « spécial Pongal » à tous les dévots. S’exprimant en tamoul, elle a déclaré : « Pongal veut dire  déborder. C’est un symbole de l’amour débordant de l’homme envers la nature et de l’amour débordant de la nature envers l’homme. C’est aussi une fête des récoltes : par ses bonnes pensées et ses bonnes actions, l’homme rend grâce à la nature. En retour, la nature donne sa bénédiction sous forme d’une bonne récolte. Ainsi l’esprit individuel et l’esprit universel débordent pour ne faire plus qu’un. Pongal est un symbole de cette unité. Le véritable Pongal, c’est lorsque nos cœurs débordent d’amour et de compassion qui se manifestent dans nos bonnes paroles et actions. Ensuite et seulement ensuite, nous passerons de l’humanité à la divinité. »

Comme c’était une période de vacances, il y avait encore plus de monde que d’habitude aux programmes de Chennai. Des milliers de dévots sont venus chercher la bénédiction d’Amma et l’inspiration divine.

Ces deux journées ont été une véritable fête de la culture et des arts tamouls. De nombreux artistes venus rendre hommage à Amma ont enthousiasmé le public grâce à leurs talents. Parmi les artistes, M. Vikku Vinayakaram, lauréat du Grammy Award et du Padma Bhushan Award, a joué d’un instrument traditionnel, le ghatam (pot en terre) ; M. Umayalpuram K. Shivaraman, lauréat du Padma Vibhushan Award, a joué du mridangam (tambour oblong) ainsi que Satish Kumar ; Kalaimamani A. Kanyakumari et Kalaimamami G.J.T. Krishnan ont fait vibrer leurs violons ; le Dr. Ganesh et la célèbre Binny Krishnakumar ont chanté, Jayalakshmi Sekar et M.G.R.S. Moorthy ont joué de la veena (instrument à cordes) et A.S. Ram, du clavier carnatique. Et Gangai Amaran, musicien renommé, chef d’orchestre et compositeur, s’est également produit. Enfin, Kalai Mamani Sri Murthy a exécuté une impressionnante danse Kuchipudi.

Pendant les deux journées de la visite d’Amma, le vrombissement vibrant de la ville de Chennai a profité d’une sorte de vrombissement bien plus profond et exaltant : la vibration de l’amour pur, la joie du service désintéressé et la beauté de la célébration de notre unité dans la diversité.