(29 et 30 avril -Trissur, Kerala, tour de l’Inde 2017)

Après Cochin, Amma a mené un programme Brahmasthanam (temple spécialement consacré par Amma) de deux jours à Trissur. Elle a été accueillie par les percussions traditionnelles du Panchari Melam ; Raman, l’éléphant, était aussi de la partie.

Le Dr. Mar Aprem Mooken, métropolite (archevêque) de l’Église assyrienne de l’est de l’Inde, est venu voir Amma. Après avoir reçu son darshan (bénédiction sous forme étreinte), Sa Sainteté a déclaré : « Je vois en Amma une personne qui mérite amplement de recevoir le prix Nobel de la paix. Elle le mérite, et je prie pour voir ce jour arriver avant ma mort. »

Les fortes chaleurs n’avaient pas dissuadé un nombre important de personnes de venir voir Amma. Pendant les deux jours, Amma a fait méditer et chanter la foule et donné des enseignements.

Dans un de ses enseignements, Amma a dit : « L’égocentrisme humain mène à considérer les autres comme des ennemis. Lorsque les gens ne font quelque chose qu’en fonction du résultat final, ils ne reculent devant rien pour atteindre ce résultat, quitte même à commettre des crimes. C’est seulement quand les êtres humains agiront dans la joie et le partage que nos efforts aboutiront. »

Amma a également distribué des saris aux membres des groupes d’entraide féminins locaux et elle a décerné des certificats d’achèvement des travaux pour 15 nouvelles toilettes récemment construites aux alentours. La construction de toilettes fait partie des efforts d’Amma pour éradiquer la défécation à ciel ouvert dans l’État du Kérala. Les spectacles culturels présentés par les élèves de l’école Amrita Vidyalayam (école inspirée par Amma) locale ont apporté une touche festive au programme. À la fin du dernier darshan, Amma a chanté Guruvadi Vani sun lo, concluant ainsi le tour de l’Inde 2017 – avant de retourner à Amritapuri (ashram d’Amma au Kérala).

Découvrez le programme de Trisser en images