Depuis septembre 2015, Amma-Grèce est présente auprès des réfugiés sur le port du Pirée à Athènes ; voici un témoignage recueilli par les bénévoles de l’association :

 » « The greek are good people » : c’est ce que nous ont dit des réfugiés sur le port du Pirée. La générosité des grecs est réelle mais ils sont débordés par la situation.

Plus de 50 000 réfugiés sont bloqués en Grèce : ce serait l’équivalent de  300 000 réfugiés pour la France, et si on considère que le niveau de vie des grecs est la moitié de celui des français, celà représenterait un impact de 600 000 personnes…

50 000 personnes dont 25% d’enfants qui ont fui l’indicible, qui ne veulent et ne peuvent absolument pas retourner dans leur pays de guerre et de massacres, et sont bloqués ici sans aucune perspective à court terme.

C’est sur le port du Pirée que l’association Amma-Grèce tente d’aider les réfugiés où la situation, comme ailleurs, reste chaotique.

Des milliers de réfugiés et de migrants sont à l’étroit dans les zones autour du port, avec des enfants réfugiés jouant dans les zones jonchées de détritus et des centaines de tentes installées partout. L’assainissement est inexistant, avec des tas d’ordures à côté des tentes et des vêtements pour enfants suspendus sur des poubelles. Les deux camps sont pleins de flaques d’eau sale, tandis que les quelques toilettes chimiques ne peuvent pas couvrir les besoins de tant de personnes. L’eau est rare.

C’est en se rendant sur place que les réfugiés cessent d’être des statistiques pour devenir des êtres de chair, de misère et de peur du lendemain, car l’espoir diminue chaque jour. Les enfants sont les plus touchés et les plus vulnérables. Outre les conditions de vie déplorables, ils ne reçoivent plus d’éducation.

D’après Europol, plus de 10 000 enfants migrants non accompagnés ont disparu en Europe sur les 18 à 24 derniers mois, l’agence policière craint que nombre d’entre eux soient exploités, notamment sexuellement, par le crime organisé.

Pour parer aux besoins d’urgence, Amma-Grèce organise des collecte de vêtements, de chaussures, de nourriture, d’hygiène (couches pour les bébés) et d’autres articles de première nécessité qu’elle distribue aux familles rassemblées dans des camps de fortune.

Pour aller plus loin, Amma-Grèce a décidé de se mobiliser pour apporter aux enfants de migrants des supports ludiques, éducatifs et d’apprentissage des langues. Elle a un besoin urgent de l’aide de tous pour l’aider à sortir autant que faire se peut les enfants de ce contexte et leur faire reprendre le chemin du jeux, de l’éducation et du rire comme nous le souhaitons pour nos propres enfants. »

ETW-France a décidé de s’associer aux efforts d’Amma-Grèce en organisant un grand concert de musique indienne dont les recettes sont intégralement versées en faveur des enfants réfugiés en Grèce. Pour plus de détails, cliquez ici

Contacts de l’association : WWW.AMMA-GREECE.ORG 
Presse : Serge Broch +33 6 21 43 50 32  serge.broch@gmail.com
Public : Katerina Roussou +30 27 210 24 857 (domicile) / +30 69 46 79 38 21 (portable)

Découvrez les actions menées par Amma-Grèce en images