Si nous gardons Dieu près de notre cœur, tous les obstacles disparaîtront

(2 septembre 2018, Amritapuri)

Extraits du message d’Amma à l’occasion de l’anniversaire de Krishna :

 » Ashtami Rohini, le huitième jour de la lune descendante des mois d’août-septembre du calendrier hindouiste, correspond au jour  où la conscience suprême a pris naissance sous la forme d’un enfant dans la ville de Mathura. Entre le moment de sa naissance et de son décès, chaque jeu joué par Krishna était imprégné de douceur, c’était un phare guidant le monde. Krishna lui-même a déclaré que celui qui comprendrait le principe caché derrière sa naissance et ses actes serait libéré du cycle sans fin des naissances et des morts. Si, comme Vasudeva, le père de Krishna, nous avançons en gardant Dieu près de notre cœur, tous les obstacles disparaitront de notre chemin et nous atteindront notre but.

Les devoirs d’une incarnation divine sont de rendre les gens heureux, de maintenir et de définir l’action juste appropriée à l’époque, de transmettre la sagesse propre à encourager les tendances spirituelles de la société, de protéger et d’entretenir la culture par tous les moyens possibles et d’inspirer même les générations futures. Krishna a accompli tout cela de manière exemplaire. Deux faits sont particulièrement remarquables dans la vie de Krishna : son charmant sourire ne quittait jamais son visage et il s’engageait toujours totalement dans ses différents rôles avec un complet détachement. Tel un acteur qui interprète chacun de ses nombreux rôles à la perfection, Krishna transformait ce monde en une scène de théâtre. Il portait chaque costume avec grâce et le quittait de la même manière, sans jamais être attaché à aucun d’eux, non sans conférer à chacun une beauté particulière.

C’est en transcendant totalement le mental que l’on atteint la perfection. Krishna avait cette capacité. C’est la raison pour laquelle il est appelé un « Purnavatar » – une incarnation complète. Avec un perpétuel sourire, il passait d’une situation à une autre aussi facilement que d’une pièce à l’autre. Le vent se meut librement partout sans jamais s’arrêter. Il effleure et caresse tout le monde sans que personne ne puisse le contenir. C’est ainsi qu’était Krishna. Sa vie était un chant délicieusement rythmé sur une magnifique mélodie chanté sur un ton parfait.

La perfection, manifeste dans la vie de Krishna, était également évidente dans ses enseignements, qui sont applicables à des personnes aux styles de vie très divers, leur montrant la manière de progresser sur le plan matériel autant que spirituel.

Dieu, qui est le soleil de l’amour, envoie en permanence sa lumière éclatante. Mais si vous fermez les portes et les fenêtres de votre maison, comment pouvez-vous recevoir la lumière de cet amour ? Nous devrions ouvrir les portes de notre ego et sortir. C’est alors que nous serons en mesure de ressentir la douceur et la fraîcheur de l’amour de Krishna. Nous sommes actuellement prisonniers de notre mental. La naissance de Krishna ou de la conscience suprême doit se produire symboliquement dans notre cœur. Alors, toute forme d’attachement disparaîtra.  »