Se former au soin relationnel par la tendresse et la musique

ETW Solidaire invite les bénévoles en maison de retraite ou en fin de vie et les aidants naturels (familles) à venir bénéficier de la formation de Fleur-Lise Monastesse du 1er au 3 mars 2019 au Centre Amma-Lou Paradou (près de Toulon).https://amma-louparadou.org/

Pour vous faire une idée de la qualité de cette approche et de sa forte dimension spirituelle, vous pouvez visionner ce film. Fleur-Lise elle-même sera la formatrice.

Cette formation s’adresse à ceux qui sont au contact de personnes fragilisées dans leur expression et dans leur communication, par exemple : atteintes de pathologies type Alzheimer, quel que soit le stade de la maladie, ou ayant des séquelles d’AVC qui limitent l’expression par la parole de la personne…

Elle est complémentaire des formations proposées par ETW Solidaire pour se former au bénévolat en maison de retraite. Pour plus d’information sur ces formations.

INSCRIPTIONS : aines@etw-france.org

Qu’est-ce que le soin relationnel selon F.L MONASTESSE ?
Le soin relationnel par la Tendresse, le Chant et la Musique est un outil d’accompagnement relationnel qui utilise le chant et la musique intuitive pour créer des moments privilégiés de rencontres empreintes d’humanité et de bienveillance, dans une célébration du lien et de la vie. C’est une nourriture sonore, musicale, affective et relationnelle qui nourrit autant l’accompagnant que l’accompagné, pour mutuellement s’enchanter d’humanité.
Pratiqué en EHPAD auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou autres troubles cognitifs associés, le Soin Relationnel par le Chant permet aux résidents de ressentir du bien-être, de la stimulation, de la détente, du plaisir, de la joie. Elles s’extériorisent et s’expriment d’une autre façon, se sentent vibrer, expriment leurs émotions, tissent du lien social, développent le sentiment de confiance en soi. Bref elles se sentent exister, vivantes et en lien d’humanité.
Les accompagnants formés à cette approche trouvent une nouvelle motivation en donnant une dimension d’humanité et de tendresse encore plus grande à leur pratique, et en leur permettant d’exercer plus de créativité relationnelle.