Rien dans l’univers ne peut être qualifié d’inutile

 

(24 et 25 janvier – Festival Brahmasthanam, Chennai, Tamil Nadu – Tour de l’Inde 2019)

En route vers Chennai, Amma et le groupe du tour se sont arrêtés dans le quartier de la gare ferroviaire. Amma a dirigé une méditation collective avant de chanter des chants dévotionnels et de distribuer un repas. Pendant un échange avec le groupe du tour, Amma a expliqué dans quelles circonstances elle était récemment allée inaugurer la réunion des dévots de Sabarimala. Amma a parlé de l’importance et de la nécessité de protéger les temples et leurs traditions. Elle a aussi invité tout le monde à lire le texte entier de son discours.

Amma est arrivée à Chennai un peu avant minuit. Les dévots avaient attendu son arrivée. Le Dr V. Maitreyan, membre du Parlement, Tarun Kumar, du bureau régional de l’Éducation secondaire à Bangalore, KC Karupannan, ministre de l’Environnement, Sevvoor S. Ramachandran, ministre délégué aux œuvres caritatives hindous, faisaient partie des personnalités venues accueillir Amma à son arrivée sur l’estrade.

Dans le cadre des cérémonies d’ouverture, Amma a offert des saris aux membres du groupe autogéré d’entraide AmritaSREE et a aussi remis des prix spéciaux aux bénévoles de Matruvani (magazine spirituel édité par l’ashram d’Amma).

À l’occasion d’un enseignement spirituel, Amma a demandé de ne pas penser que nous sommes inutiles. « Bien que la vie soit un cadeau, une majorité de personnes à travers le monde expérimente plus de souffrance que de bonheur. Dieu a créé chacun et tous les êtres humains selon des mesures et des prescriptions exactes. Penser « je suis inutile » revient à remettre question l’omniscience de Dieu. Rien dans l’univers ne peut être qualifié d’inutile. Ne laissons pas de telles pensées prendre racine dans notre mental. »

Pendant qu’Amma donnait le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte), des musiciens de premier plan ont joué pour elle, notamment Kumari Kanyakumari au violon et AS Ram au keytar (synthétiseur se portant comme une guitare). Les programmes culturels des élèves des écoles Amrita et des enfants membres d’Amrita Balakendra ont diverti Amma et l’assistance.

Les dévots ont continué à arriver pour le darshan d’Amma tout au long de la nuit.

Le second jour, le darshan s’est achevé à 3h du matin.