Donner autant d’importance à la nature et à la culture qu’à la science et à la technologie

(19 et 20 février – Mysore, Karnataka-Tour de l’Inde 2019)

Amma est arrivée à Mysore à minuit. De nombreux dévots, y compris des membres du groupe des jeunes inspirés par Amma l’ont accueillie !

Le soir, à son arrivée sur scène, Amma a été accueillie notamment par Savitah Suresh, Pushpalatha Jagannath, mairesse de Mysore, Nirmala Harish, conseillère municipale, et par l’industriel Jagannath Shenoy.

La mairesse, Pushpalata Jagannathan, a déclaré : « C’est une grande chance pour moi de pouvoir prendre part aujourd’hui à ce programme. J’ai appris qu’Amma fait de manière désintéressée ce qu’un gouvernement est censé faire dans tous les domaines. Récemment, le gouvernement a mis en place le projet « Mysore sans toit de palme ». Mais dès 1994, Amma avait déjà construit de nombreuses maisons en dur ici à Mysore. La contribution d’Amma est essentielle dans tous les domaines, y compris en matière d’éducation. Elle est l’exemple vivant du mot Mère. Nous pouvons tous ressentir la mère en elle. Il n’y a pas de mots pour décrire Amma. »

La conseillère municipale, Nirmala Harish, s’est également adressée à Amma et à la foule : « Quand j’ai dit à Amma que j’avais beaucoup de chance de recevoir le darshan (bénédiction sous forme d’étreinte), elle m’a répondu : ‘’ Vous êtes tous mes enfants et je suis votre mère. Il n’y a rien d’extraordinaire à ce que je rencontre mes enfants. Je suis une rivière d’amour qui coule parfaitement à la fois intérieurement et extérieurement.’’ Ces paroles m’ont donné la chair de poule. » Pour couronner les bénédictions reçues, Nirmala Harish a fait remarquer : « C’est une grande chance de pouvoir recevoir le darshan d’Amma à Mysore – et plus particulièrement aujourd’hui en ce jour de pleine lune. »

Amma a distribué des saris aux femmes du groupe autogéré d’entraide AmritaSree avant de donner un enseignement et de chanter des chants dévotionnels.

Dans son discours, Amma a déclaré : « Nous devrions accorder autant d’importance à la nature et à la culture qu’à la science et à la technologie. En une seconde, la nature peut reprendre ce qu’elle nous a donné. Cette compréhension peut nous remplir d’humilité envers la nature. Chaque catastrophe naturelle recèle un message pour nous. » Amma a ensuite conduit un rituel et une méditation en kannada, la langue locale.

Au cours du darshan, les élèves des écoles Amrita et les étudiants de l’université Amrita de Mysore ont présenté différents programmes culturels.