C’est votre amour et votre affection qui m’ont amenée ici

(23 et 24 octobre, Copenhague, Danemark – Tour d’Europe 2018)

Après avoir patiemment attendu pendant des années, les rêves d’innombrables danois sont devenus réalité – Amma se rendrait au Danemark pour la première fois cette année. À sa descente du véhicule après 14h de route pour rallier Copenhague depuis la Suisse, des centaines de danois s’étaient réunis tard dans la nuit pour saluer ses premiers pas sur le sol danois.

Amma a dit en les regardant : « C’est votre amour et votre affection qui m’ont amenée ici – leur force était telle que je me suis sentie irrésistiblement attirée. »

Le tout premier programme d’Amma au Danemark s’est tenu dans le célèbre Hall omnisports de Brondby, à la périphérie de Copenhague. Comme il s’agissait de sa première visite dans ce pays, même la veille des programmes, personne ne savait à combien de personnes s’attendre. Or, avant même l’arrivée d’Amma le matin du premier programme, il n’était plus tant question de savoir s’il y aurait du monde que de savoir si la salle pourrait accueillir tous ceux qui étaient venus recevoir l’étreinte d’Amma. Le Hall de Brondby se transforma en temple d’amour et de paix.

Pendant la cérémonie officielle du premier soir, Amma a été accueillie au Danemark par Mme Ulla Sandbaek, députée et prêtre et par M. Ajit Gupte, ambassadeur d’Inde au Danemark.

Ajit Gupte a déclaré : « J’ai grand plaisir à accueillir Amma à l’occasion de sa première visite au Danemark. Elle m’a dit que cela faisait des années que le peuple danois l’invitait à venir dans son pays et que c’est votre amour et votre affection qui l’ont amenée jusqu’ici. Je suis ravie d’une telle affluence car c’est beaucoup plus difficile de réunir des milliers de gens au Danemark qu’en Inde. Je suis sûr que la proximité avec Amma contribuera à votre élévation spirituelle à tous. »

Mme Sandbaek a ajouté : « Il y a quinze jours, le Parlement danois a repris ses travaux après les vacances d’été. J’ai préparé ce discours en imaginant ce qu’Amma aurait dit si elle avait prononcé le discours d’inauguration de la nouvelle saison parlementaire. Cela aurait été vraiment merveilleux que chaque député puisse simplement l’écouter et être en sa présence. Comme cela aurait fait du bien au Danemark ! Amma parle de compassion et d’amour. Ses actions dépassent en éloquence ses paroles. »

Au terme de la cérémonie officielle, les Danois ont entonné à l’unisson et dans une belle harmonie une chanson traditionnelle danoise pour Amma. Leur joie d’être en présence d’Amma donnait un nouveau sens à ce chant :

Le soleil se lève à l’Est,
Dorant les vastes cieux,
Illuminant les sommets montagneux,
Les rivages et les campagnes.

Il se lève au dessus de la vallée éclairée,
Là où se trouvait jadis le Paradis,
Pour apporter vie, joie et lumière
À tous ceux qu’il croise en chemin.

À la fin de la chanson, des milliers de drapeaux danois flottaient dans le Hall, s’agitant en signes de gratitude et de célébration.

« En vous voyant tous assis ici – comme les enfants d’une seule et même mère, dont les esprits ne font plus qu’un – le cœur d’Amma s’emplit de joie. À l’image de l’évidente beauté extérieure du paon qui fait la roue comme à celle de la subtile beauté intérieure évoquée par le chant du rossignol, puisse la vie de tous être remplie de beauté à l’intérieur comme à l’extérieur. Puissiez-vous tous être comblés de joie et de paix. »

Pour un tout premier programme d’Amma au Danemark, il fut très bien organisé, porté par les efforts sans relâche des bénévoles danois. Plus de la moitié des bénévoles qui ont œuvré sans relâche pour organiser le programme ne l’avaient jamais rencontrée en personne et allaient pour la première fois recevoir son étreinte.

La visite d’Amma a été également bien couverte par les médias danois, dont Politiken, l’un des plus gros médias du pays.

À la fin des programmes, tandis qu’Amma quittait les lieux pour poursuivre sa tournée, une seule prière était inscrite dans le cœur des dévots danois : « Amma, s’il te plaît reviens l’année prochaine. »