Nous assistons à la reconnaissance d’un maître spirituel authentique

(26-28 octobre – Châlons-en-Champagne – Tour d’Europe 2018)

Lors de la seconde visite d’Amma dans cette région de France et malgré le fait que ce lieu soit à plus de deux heures de route de Paris, l’imposant Capitole de Châlons-en-Champagne n’a pas désempli pendant les 3 jours du programme.

Amma a été accueillie en France par le célèbre chanteur-compositeur Mathieu Chedid (plus connu sous le nom de M), par Mme Martine Lizola conseillère régionale et adjointe au maire de Châlons-en-Champagne, et par Mme Anne Ducrocq, directrice de « Points-Vivre », la maison d’édition qui a publié deux livres sur les enseignements d’Amma en français.

Mme Ducrocq a évoqué son expérience en tant qu’éditrice d’ouvrages d’Amma.  « À ce jour, avec les deux premiers livres, nous avons dépassé les 100 000 exemplaires. Ce n’est plus du grand public, c’est du tres grand public. Pour des livres spirituels ca tient du miracle, et pour une femme je vous en parle pas. L’an dernier, les deux premiers livres ont été classés parmi les 50 meilleures ventes de livres de spiritualité. Nous assistons à la reconnaissance d’un maître spirituel authentique… Amma donne un million de darshans par an. Mais son darshan n’est pas un câlin, c’est une porte. Une porte qui s’ouvre vers l’amour, et vers le prochain. Dans ses bras tout commence, mais après il faut se mettre au travail. »

Mme Lizola a déclaré : « Châlons-en-Champagne est très fière d’accueillir Amma pour ces 3 jours dans le cadre de sa tournée européenne. Je suis pour ma part très émue d’être ici avec vous, pour représenter notre maire M. Benoist Apparu, et notre communauté, dans ce hall dont on pourrait dire qu’il a été construit pour l’événement. Aujourd’hui c’est la rencontre de nombreux fidèles sur le chemin de la compassion et de l’amour, le chemin tracé par Amma. On ne peut être que frappé au bon sens du terme, par l’espérance et tout l’amour qui sont partagés en ce lieu. Je suis personnellement touchée par cette idée que la compassion c’est bien le premier pas et le dernier pas de la spiritualité. Aujourd’hui, de nombreux dévots se rencontrent sur le chemin de la compassion et de l’amour, un chemin tracé par Amma… Aujourd’hui, je peux dire que Châlons est Amma, que le monde est Amma. »

M a lu un poème écrit par sa grand-mère, Andrée Chedid, qu’il trouvait en phase avec l’événement.

L’espérance

J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie

Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits

Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries

Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir

J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur

Amma, quant à elle, a parlé de l’importance de chercher en soi le véritable accomplissement. « Ces temps-ci, nous essayons de remplir le pot cassé de notre mental avec l’eau des biens matériels. Nul ne pourra jamais remplir un pot cassé. Mais si nous parvenons à découvrir le pot toujours rempli du bonheur qui existe à l’intérieur de chacun de nous, alors le mental arrêtera sa quête interminable d’objets matériels. Nous avons reçu une précieuse incarnation humaine, ne la gâchons pas pour quelques futiles plaisirs matériels. »

Plus tard dans la soirée, M a joué pour Amma. Sa prestation inspirée et ses psalmodies improvisées sur le nom d’Amma ont ravi la foule des dévots. La rencontre d’une des icônes de la culture française avec leur phare spirituel réalisait un de leurs rêves.

Toutes les photos de Châlons-en-Champagne