L’amour pur et la compassion sont l’incarnation de Dieu

(10 mars, Ahmedabad, Gujarat – Tour de L’Inde 2018)

Amma est arrivée à Ahmedabad vers 3h00 du matin après un long trajet en voiture depuis Mumbaï. Des dévots l’attendaient patiemment pour l’accueillir à son école Amrita Vidyalam où elle allait séjourner.

Vijay Rupani, Premier ministre du Gujarat, profita de sa présence au programme en soirée pour prononcer un puissant discours de bienvenue à Amma à Ahmedabad :

« S’il fallait parler des saintes personnes ou de Dieu, on pourrait donner comme définition que Dieu s’incarne là où il y a amour pur et compassion.

Dans notre monde matérialiste, l’étreinte d’Amma aide un nombre incalculable de gens à faire l’expérience de l’amour pur et de la compassion. Cela peut être considéré comme un bienfait au service du progrès social. Cette expérience unique a attiré à elle des dizaines de millions de gens. Grâce à cet amour empli de compassion inconditionnelle, les défauts comme l’avidité, la colère et la jalousie disparaissent et divers problèmes trouvent une solution.

L’amour d’Amma, son souci des laissés-pour-compte et ses efforts pour les aider à s’en sortir sont sans égal. Cela ne manquera de favoriser le progrès et le développement de notre société dans les années à venir.

Son souci infatigable de l’autonomisation des femmes grâce à l’éducation et à l’auto-entrepreneuriat jette également les bases d’une société autonome.

La présence d’Amma au Gujarat s’est fait sentir de manière tangible de multiples façons : secours d’urgence lors du tremblement de terre de Bhuj, adoption de différents villages reculés et subventions aux écoles d’Ahmedabad. Ce travail est à l’œuvre partout en Inde : nettoyage du Gange, universités multi campus. Il y a très peu de personnes comme Amma qui se consacrent à ce point au progrès social. La venue ici d’Amma remplit tout un chacun de joie. »

À l’occasion de ce programme, Amma a distribué des saris et des capitaux de départ aux femmes des groupes autogérés d’entraide AmritaSree (pour l’autonomisation des femmes). Elle a également donné des plants d’arbres aux jeunes d’AYUDH (branche jeunes inspirée par Amma) pour promouvoir l’agriculture biologique.

Amma a donné un enseignement spirituel et chanté de nombreux bhajans (chants dévotionnels) en gujarati, la langue locale. Elle a également guidé un rituel de visualisation en gujarati en présence de toute l’assemblée.

Pendant le darshan d’Amma (bénédiction sous forme d’étreinte), les enfants de l’école Amrita Vidyalayam ont présenté différents spectacles à caractère culturel. À la fin du darshan, Amma a chanté deux chants dont « Madur Madur Koyal Bole » (« chante, mélodieux coucou »). Et les dévots de danser joyeusement au son de cette mélodie pour célébrer la visite d’Amma.

À 6h45 le lendemain matin, le soleil était déjà bien haut au dessus de l’horizon. La lumière de l’amour et de la compassion emplissaient le cœur des dévots d’Ahmedabad. Amma ne tarda pas à quitter les lieux pour entreprendre le long trajet pour rallier l’étape suivante, Delhi.

Découvrez les photos du programme d’Ahmedabad