Au Kérala, L’hôpital Amrita continue à dispenser des soins d’urgence

(18 août 2018, Kérala, Inde)

Les hôpitaux et les écoles Amrita ont répondu dans leurs régions respectives aux besoins les plus urgents de secours aux victimes depuis le début des pluies diluviennes.

L’hôpital Amrita continue à dispenser autant de soins que possible malgré l’inondation de son rez-de-chaussée. L’utilisation de l’eau et du carburant a dû aussi être rationnée.

L’hôpital est situé dans la zone d’Ernakulam, l’une des plus touchée par les inondations. Cependant, en tant qu’hôpital de pointe doté de 1300 lits, le personnel a réussi à maintenir l’établissement en service. Beaucoup de plus petits hôpitaux ont été contraints de fermer à cause des inondations.

« Nous rassemblons tous les patients en médecine et en chirurgie à l’étage commun et nous essayons de transférer autant que possible les autres patients vers les résidences de l’hôpital », a déclaré le docteur Sanjeev Singh, médecin-chef de l’hôpital Amrita. « Nous avons sollicité l’aide de tous les bénévoles et nous avons mis en place un service de repas et d’hébergement pour le personnel – à qui il a été demandé d’être d’astreinte à l’hôpital 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Toutes les interventions chirurgicales et les visites ambulatoires ont été annulées. »

Cela dit, de nombreux membres du personnel sont dans l’incapacité de se rendre à l’hôpital depuis leur domicile à cause des inondations. Hier à Amritapuri pendant un rassemblement de tous les résidents et les visiteurs, Amma a demandé si des personnes accepteraient de se rendre à l’hôpital pour aider à transporter les équipements au premier étage.

Immédiatement, des dizaines de personnes se sont levées pour faire le voyage. L’hôpital est habituellement à trois heures de route d’Amritapuri, mais à cause des inondations cela a pris plus longtemps. Les bus se sont rapidement remplis et les volontaires sont arrivés au petit matin à l’hôpital Amrita afin d’aider à la manutention.

En parallèle, sur les 40 écoles Amrita du Kérala, une trentaine ont été transformées en centre d’accueil de secours et fournissent un abri pour dormir, de la nourriture, des vêtements, des produits de toilette et des soins médicaux.

L’ONG fondée par Amma a envoyé des équipes pour coordonner l’aide apportée par d’innombrables bénévoles. Dans les zones où il n’y a pas d’école Amrita à proximité, les volontaires d’ETW se joignent à d’autres organisations qui gèrent des camps de secours.